Le parc du Morvan veut planter 100 arbres isolés dans ses prairies

Le parc naturel du Morvan lance un programme de plantation de 100 arbres isolés. Elément emblématique des paysages de la région, l'arbre isolé possède des bienfaits écologiques et agronomiques. Un appel à candidature a été diffusé auprès des agriculteurs.
Les arbres isolés sont importants pour le bétail : ils offrent de l'ombre et ses feuilles peuvent pallier au manque d'herbe.
Les arbres isolés sont importants pour le bétail : ils offrent de l'ombre et ses feuilles peuvent pallier au manque d'herbe. © Parc naturel régional du Morvan

Solitaires, leur silhouette se démarque au milieu d’un champ ou au bord d’une route : les arbres isolés sont des éléments caractéristiques du paysage du Morvan. Alors que leur population s'amenuise, le parc naturel régional lance un projet de plantation auprès des agriculteurs. L'objectif : replanter 100 arbres isolés sur des parcelles agricoles en 2021. 

"Les arbres isolés sont issus d’anciennes haies" permettant de délimiter les parcelles de culture, nous explique Olivier Thiebaut, chargé de mission paysage et urbanisme au parc. Mais ces vestiges sont aujourd'hui menacés par l'âge et par les phénomènes climatiques (vent, tempête). 

Au-delà de leur valeur paysagère, ces arbres sont également bénéfiques d'un point de vue agronomique et écologique. "Ils contribuent à la qualité du bocage du Morvan, à l’ombrage du bétail et au fourrage", indique Olivier Thiebaut. "Ce sont également des habitats intéressants pour certains oiseaux, comme par exemple la pie-grièche à tête rousse", une espèce protégée qui apprécie les milieux dégagés.

Inscription jusqu’au 15 septembre

Le parc se charge de la fourniture des arbres, de la protection contre le gibier, du paillage et du barbelé. Les agriculteurs volontaires fournissent de leur côté les piquets de clôture et devront assurer la plantation ainsi que l’entretien. Le projet est financé par la région Bourgogne-Franche-Comté et la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Pour cette année 2021, les communes éligibles sont celles du site Natura 2000 du Sud Morvan, celles du Grand Site de Bibracte Mont-Beuvray, les nouvelles communes adhérentes au parc et celles de l’arc nord-est du territoire.

Carte des communes prioritaires pour le projet de plantation d'arbres isolés du parc naturel régional du Morvan.
Carte des communes prioritaires pour le projet de plantation d'arbres isolés du parc naturel régional du Morvan. © Parc naturel régional du Morvan

Les agriculteurs intéressés par le dispositif devront remplir et envoyer un bulletin d'inscription avant le 15 septembre à l’adresse email biodiversite@parcdumorvan.org en sélectionnant les essences envisagées et le site de plantation. Une visite sur site sera ensuite effectuée pour valider ces choix. "Nous proposons des essences adaptées au territoire granitique, et qui sont présentes dans le Morvan", détaille Olivier Thiebaut. "Il faut faire attention au choix des arbres, notamment sur des secteurs calcaires. Nous avons aussi privilégié des essences qui supporteront les sécheresses, en prévision des changements climatiques".

Un maximum de 10 arbres par agriculteur est instauré, afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier du dispositif. Depuis le lancement du projet mi-août, 25 arbres ont été déjà été commandés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement