• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Légère hausse du chômage en Bourgogne-Franche-Comté, nette augmentation dans le Doubs

Les chiffres du chômage du deuxième trimestre 2019 ont été publiés jeudi 25 juillet. La région Bourgogne-Franche-Comté connaît une légère hausse du nombre de chômeurs de 0,8%. C'est le département du Doubs qui enregistre la plus forte augmentation. 

Par Camille Belsoeur

Il faut toujours prendre les chiffres du chômage avec des pincettes, surtout quand les oscillations des courbes sont faibles. Les données publiées pour le deuxième trimestre 2019 clignotent cependant en orange pour la région Bourgogne-France-Comté.

Alors que sur le territoire français Pôle Emploi enregistre une baisse de 0,4% du nombre de demandeurs d'emploi, c'est l'inverse qui se produit dans notre région avec une hausse de 0,8% du nombre de chômeurs de catégorie A (sans activité et en recherche d'emploi), soit 123 460 personnes. 
 
Les courbes du chômage en Bourgogne-France-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Pôle Emploi
Les courbes du chômage en Bourgogne-France-Comté au deuxième trimestre 2019. / © Pôle Emploi


Les entrées à Pôle Emploi pour fin de contrat (–1,8 %), démission (–2,2 %), rupture conventionnelle (–2,5 %), licenciement économique (–13,5 %), retour d’inactivité (–9,5 %) et motif indéterminé (–8,7 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de mission d'intérim (+4,8 %), autre licenciement (+0,7 %), première entrée sur le marché du travail (+0,7 %), réinscription rapide (+3,0 %) et autres motifs (+1,8 %) sont en hausse.


600 chômeurs en plus dans le Doubs

Sur la carte de la région, un département s'allume en rouge. Il s'agit du Doubs. Le nombre de demandeurs d'emploi y croît de manière bien plus rapide qu'ailleurs dans la région avec une augmentation de 2,4% du chômage, ce qui représente 600 chômeurs en plus. Une tendance qui n'est pas temporaire. Sur une période d'un an, le Doubs affiche une hausse de 2,2%. Dans le département, ce sont les jeunes qui trinquent avec 2,9% en plus de moins de 25 ans inscrits sur la liste des demandeurs d'emploi. 

Tous les autres départements de la région enregistrent une légère hausse comprise entre 0,3 et 0,8%. Une seule exception : le territoire de Belfort qui affiche une baisse de 0,3% du chômage. Une baisse trop faible pour être vraiment significative dans un département où un peu plus de 7 000 personnes sont inscrits à Pôle Emploi. 

 

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la canicule fait craindre le pire aux éleveurs d'escargots

Les + Lus