La Maison Verget et le Domaine Trapet récompensés par la revue 2020 du vin de France

La Revue du vin de France a  récompensé, ce mardi 7 janvier, onze personnalités françaises qui ont marqué le monde du vin pendant l'année écoulée. Une prestigieuse récompense obtenue notamment par La Maison Verget, négociant de l'année et le Domaine Trapet, prix de l'oenotourisme.

Jean-Pierre Guffens et Julien Desplans (œnologue)
Jean-Pierre Guffens et Julien Desplans (œnologue) © Jean Voredini
A travers le prix de négociant de l'année attribué à la Maison Verget, basée à Sologny en Sâone-et-Loire, la revue 2020 du vin de France récompense Jean-Marie Guffens et son  style que beaucoup de grands vignerons admirent. Ses vins en propriété, mais aussi ses vins de négoce sont reconnus parmi les plus grands chardonnays de France.
Pour l’épauler, il a été rejoint, en 2006, par l'oenologue Julien Desplans. La revue salue "la volonté de ce duo de garder un style fidèle à leurs origines" et parle d'un exemple à suivre.
 

Le prix de l'oenotourisme au Domaine Trapet en Côte d'Or.


Domaine incontournable de la Côte de Nuits, le domaine Trapet est récompénsé par le pric de l'oenotorisme. Domaine familial, il est mené  par Jean-Louis et son épouse Andrée désormais aidés de leurs enfants, dans une démarche de biodynamie.

Cette  famille vigneronne a créé en 2015 une table d’hôtes dans une demeure ancienne de Gevrey-Chambertin. De Pâques à fin novembre, on s’y régale des meilleurs plats régionaux. Selon la revue 2020 du vin de France : "cette table d’hôtes est une formidable opportunité pour découvrir le travail du domaine et ses vins si recherchés". 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins culture gastronomie