VIDEO. Malo, né sourd va devenir aveugle : une cavalière du Jura se mobilise pour récolter des fonds

Malo a 5 ans. Ce petit garçon du Doubs souffre de surdité et du syndrome de Usher. Marjolaine Dangleterre et Damino son cheval font une boucle dans le Jura pour sensibiliser à la maladie et récolter de l’argent pour Malo.

À Frasne dans le Doubs, Malo est un petit garçon qui joue, qui rit. Il est né avec une surdité profonde des deux oreilles. "Grâce à un implant cochléaire, on a pu lui faire retrouver un peu l'ouïe, il entend quelques bribes, il arrive à parler, à comprendre, on l’aide avec la langue des signes” explique David Paquette son papa.

“En plus de son handicap, Malo a le syndrome de Usher type 1 qui est lié au problème auditif et va l’emmener par la suite a être aveugle” ajoute le père de Malo. Le syndrome de Usher est une maladie rare d’origine génétique due à une atteinte des organes sensoriels de l’audition et de la vision, la cochlée et la rétine, et parfois de l’équilibre

Le petit garçon nécessite des équipements particuliers, batteries, appareils auditifs. Il y a deux ans, ses parents ont créé l'association Malo et tous ses maux. 
 

300 kilomètres à cheval pour aider Malo 


Le sort de Malo a ému Marjolaine, une amie de la maman de Malo. Marjolaine en congé parental s’est lancé un défi. Une boucle de 300 kilomètres à cheval dans le Jura, pour aller à la rencontre des habitants et leur vendre des tickets de tombola au bénéfice de l’association. Avec la crise du covid-19, difficile en effet d’organiser des repas dansants ou autres événements de récolte de fonds.



Marjolaine et son cheval sont partis le 21 février de Mignovillard dans le Jura. Ils vont sillonner les communes de Malpas, Crouzet-Migette, Planches-près-Arbois, Salins-les-Bains, Bracon, Les Bordes (Saint-Lothain), Poligny, Arbois, Menétru-le-Vignoble, Château-Chalon, Boissia, Le Frasnois, Grande-Rivière et les Planches-en-Montagne. Avec une arrivée le 5 mars à Mignovillard.


“Cela donne plus de sens à ma rando, autant le faire sur tant de kilomètres pour un but caritatif” explique Marjolaine. “Si on peut aider son prochain, oui, c’est important, surtout que j’ai des enfants, je sais très bien ce que c’est d’être maman."



L’argent récolté permettra de financer une éventuelle opération de Malo à Cuba, qui n’est pas prise en charge. Le papa de Malo sait aussi qu’à terme, il faudra équiper la maison pour que le petit garçon y évolue malgré la cécité à venir. La famille souhaite aussi reverser des fonds à la recherche.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité