Mars Bleu : et si vous vous faisiez dépister du cancer colorectal ?

9 cancers du colon sur 10, détectés tôt, peuvent être guéris. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
9 cancers du colon sur 10, détectés tôt, peuvent être guéris. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

À l'occasion de Mars Bleu, l'Institut national du cancer, la ligue contre le cancer et les institutions de santé sensibilisent les Français au dépistage du cancer colorectal, une maladie encore mal connue. De nombreuses animations sont prévues dans ce cadre, en Franche-Comté. Détails et programme.

Par SR

Si Octobre Rose, événement créé pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein, est bien ancré dans les esprits, Mars Bleu est encore peu connu. L'événement a pour but de sensibiliser les populations concernées, notamment les hommes de plus de 50 ans, au dépistage du cancer colorectal. Le cancer colorectal est le 2e cancer le plus meurtrier, après le cancer du poumon. Chaque année, il touche près de 45 000 personnes en France, le plus souvent après 50 ans, et est responsable de 18 000 décès.


Les tumeurs colorectales se développent généralement à partir de la muqueuse tapissant les parois du côlon et du rectum. "Il n'existe pas de symptômes caractéristiques du cancer colorectal. En revanche, un certain nombre de signes doivent inciter à consulter : troubles du transit intestinal ; gênes abdominales (ballonnements, crampes, douleurs, etc.) ; sang dans les selles (généralement non visibles à l'œil nu) ; perte récente d'appétit ; perte de poids inexpliquée ; fatigue anormale" détaille la Ligue contre le cancer.

Tout au long du mois de mars, des animations sont prévues dans le cadre de Mars Bleu en Franche-Comté, notamment comme l'an passé, avec l'installation d'un côlon géant à Luxeuil-les-Bains et Valdahon. 

Découvrez le programme des animations : 

Pourquoi se faire dépister ?


Le dépistage du cancer colorectal s’effectue grâce à un test rapide et efficace à faire chez vous. Remis par votre médecin à l’occasion d’une consultation tous les deux ans, le test est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

Cancer colorectal : pourquoi se faire dépister ?
Institut national du cancer


Dépistage du cancer colorectal, le mode d'emploi :
 

Dépistage du cancer colorectal : le mode d'emploi du test
Institut national du cancer

 

Sur le même sujet

Nevers : un fils et sa mère mis en examen pour assassinat

Les + Lus