METEO. Plus de 20 degrés en Bourgogne-Franche-Comté, des records de températures sont battus 

Une fin février au goût très printanier. Les vacanciers sont ravis du ciel bleu et du retour du soleil. A Météo-France, les prévisionnistes relèvent des températures jamais atteintes dans la région.

Des vacances en terrasse en tee-shirt pour cette famille en vacances de février
Des vacances en terrasse en tee-shirt pour cette famille en vacances de février © France Télévisions

Qui n’a pas apprécié les ardents rayons du soleil ces derniers jours ? Le thermomètre a repris des couleurs. Mardi 23 février, on a enregistré 20,4 degrés à Rioz en Haute-Saône. Des records sont tombés, comme à Tavaux où le mercure a atteint 19,6 degrés. Le précédent record remonte à 1903 avec 18,3 degrés.

A Besançon, c’est dimanche 21 février que le record de température est tombé. Avec 19,7 degrés. Soit près de deux degrés de plus que le précédent record établi à 17,8° en 1998.    

 

La barre des 20°C franchie

En Bourgogne, le thermomètre a même dépassé la barre des 20°C. Mardi 23 février, on a enregistré 20,1°C dans plusieurs endroits à Nevers (Nièvre), à Saint-André (Yonne) ou encore en Saône-et-Loire.

Ce mercredi, le mercure devrait encore s'échauffer et approcher par endroit 21°C en Côte d'Or ou en Saône-et-Loire contre 11°C en moyenne pour un mois de février dans ce secteur. Les records ne sont néanmoins pas battus. Le 27 février 2019, on avait relevé 23,5°C en Côte d'Or.

Un record de 124 ans tombe à Pontarlier

Selon la page facebook Météo Franc-Comtoise, la ville de Pontarlier (837m) dans le Haut-Doubs a relevé ce mercredi 24 février, 21,5°C, du jamais vu au mois depuis 124 ans.

Des dizaines d’autres villes ont battu leur record de douceur ce mercredi en Franche-Comté... Comme Lons-le-Saunier (39), Dole (39), Maiche (25), Belfort (90).

Du très grand froid au très très doux en quelques jours en Franche-Comté


“On est depuis quelques jours dans des valeurs records. Le début du mois de février a été très doux. Puis entre le 14 et 19 février, on a eu du très froid avec des températures inférieures de 5 à 10 degrés à la moyenne” indique Eric Plantade, prévisionniste à Météo-France Besançon. -22,7°C à Chapelle-des-Bois dans le Doubs. Le 19 février, il faisait encore -7,7 degrés au réveil à Besançon. Et puis tout s’est très vite inversé avec un retour en force de la douceur. “Depuis le 16 février, on est 5 à 10 degrés au-dessus des moyennes” ajoute le prévisionniste.

Quand on mélange ce grand froid, puis cette douceur extrême, février devrait au final être au-dessus des normales de saison conclut le prévisionniste. 
 

A quoi s’attendre dans les prochains jours ?


L’anticyclone centré sur le nord de l’Italie va laisser place en France jeudi à une perturbation peu active qui gagnera les régions du Nord-Ouest. Elle s’installera vendredi sur les régions du Nord-Est. Au cours de ces 2 jours, la masse d’air se rafraîchira. Samedi et dimanche, il faut s'attendre à  8 à 12 degrés pas plus en Bourgogne-Franche-Comté .

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo