Mouton peint puis tué lors d'une soirée dans le Jura : le parquet de Lons-le-Saunier ouvre une enquête

Le parquet de Lons-le-Saunier annonce l'ouverture d'une enquête, ce lundi 29 mars. Elle porte sur des mauvais traitements présumés sur un mouton, dans le Jura. Il aurait été enduit de peinture, puis tué. Des actions filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. 

© Nathalie Zanzola France Télévisions

Une enquête a été ouverte, ce 29 mars, par le procureur de la République de Lons-le-Saunier. Elle porte sur des soupçons de « mauvais traitements sur animaux ». Ces faits présumés auraient eu lieu dans le Jura, au cours du week-end du 26 mars. Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent une personne posant pouces levés, devant un mouton inerte, recouvert de peinture rose, verte et bleue.

Cadeau d'anniversaire promené puis inanimé

Ces faits ont vite été dénoncés sur les réseaux sociaux, notamment par le journaliste de France 5, Hugo Clément. Il nous indique avoir contacté les auteurs de la vidéo et de la photo. « Il s'agit d'un mouton ramené dans cette soirée par divertissement. Il a été offert comme cadeau d'anniversaire, puis promené », nous explique le journaliste. Dans les images diffusées sur Internet, le mouton semble ne plus bouger. Sa tête baigne quant à elle dans un liquide rougeâtre. 

Mauvais traitements présumés

A la suite de la parution des ces extraits, la Société Protectrice des Animaux (SPA) a déposé plainte, ce 29 mars. La gendarmerie de Champagnole (Jura) a été saisie des faits, avant qu'ils ne soient transmis au procureur de la République à Lons-le-Saunier. 

Dans le même temps, le Parquet du Jura ouvre alors une enquête concernant des faits présumés de « mauvais traitements sur animaux ». Elle vise à établir la réalité des faits et à identifier les auteurs, le cas échéant. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux nature