Musées, patrimoine : mercredi 19 mai à la réouverture, on se précipite voir quoi ? Notre sélection en Franche-Comté

L’heure du déconfinement. Enfin. Pour la culture. De Besançon à Dole, Belfort, Montbéliard, du Doubs au Jura, les sites rouvrent. On se fait quoi comme expo ? On va où ? Voici quelques pistes de visites.

© France Télévisions - Laurent Brocard

Dans le Doubs

Foncez-y voir l’exposition Gustave Courbet, en place mais restée inaccessible aux visiteurs en raison de la fermeture ces six derniers mois des lieux culturels. Elle ne restera en place que 11 jours du 19 au 30 mai. Elle réunit des œuvres des musées d'Ornans qui est en travaux, et de Besançon. C'est le plus grand rassemblement de toiles et sculptures de Gustave Courbet dans un musée en France ou ailleurs dans le monde. 

Le Chêne de Flagey, de Gustave Courbet
Le Chêne de Flagey, de Gustave Courbet

Le chef-d’œuvre de Vauban inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO rouvre au public. Un ensemble de dispositifs sera déployé pour mettre en œuvre et faire respecter les gestes barrière indique la Citadelle : plan général de désinfection, port du masque obligatoire, sens unique de circulation, jauge limitée… Le site, les musées, l’espace animalier seront ouverts. Le musée de la Résistance en revanche est fermé pour travaux jusqu’en 2022. Depuis les chemins de ronde de la Citadelle, vous aurez une magnifique vue sur le Doubs et la ville de Victor Hugo dont vous pouvez également visiter la maison natale, place Victor Hugo.

Sorg - Citadelle (Official Video)

Pour pénétrer à nouveau dans le site de l’architecte Nicolas Ledoux, classé lui aussi au patrimoine mondial de l’Unesco, il faut attendre samedi 22 mai, jour de réouverture. Le visiteur y découvrira une nouvelle exposition temporaire "Destins de cirque". On pourra également découvrir la Saline royale au 18e siècle en réalité augmentée grâce à la tablette tactile Histopad. 

Découvrez autrement les Salines Royales d'Arc et Senans

Près de Besançon dans le Doubs, le musée de Nancray rouvre lui aussi ses portes à compter du 19 mai. Plongez dans l’habitat de Franche-Comté avec des maisons typiques de la région, remontées pièces par pièces dans ce musée à ciel ouvert. Deux expos temporaires à découvrir sur la relation entre l’homme et l’animal. Des artistes y présentent un bestiaire extraordinaire.

 

Dans le Jura

Conservée en l’état, la maison est restée telle que Louis Pasteur l’a connue. Elle va faire l’objet d’importants travaux en prévision du bicentenaire de la naissance du scientifique en 2022. la Fondation du Patrimoine de Stéphane Bern a choisi la maison de Louis Pasteur comme site emblématique pour la Bourgogne-Franche-Comté. A Dole, la maison natale de Pasteur reçoit également les curieux.

La maison de Louis Pasteur à Arbois dans le Jura va faire l'objet d'un vaste plan de rénovation.
La maison de Louis Pasteur à Arbois dans le Jura va faire l'objet d'un vaste plan de rénovation. © Fondation du patrimoine_MyPhotoAgency-J. Sezille

Il rouvre avec une exposition « L’excentrique collection de Monsieur Landolt » un lynétaphile suisse. Acquise par donation, la collection présentée au musée de la lunette regroupe 1 400 objets : lunettes, instruments d’optique et gravures. Elle couvre quatre siècles d’histoire, du XVIIème au XXème.

L’expo "Cueco, Journal d'un Peintre" consacrée à cet acteur majeur de la Figuration Narrative en France est prolongée jusqu’au 12 septembre 2021. Une exposition à découvrir dès le 19 mai. Il faut attendre le 4 juin pour voir la réouverture complète du musée dolois. 

 

En Haute-Saône

 

 

Après plus de six mois de fermeture, ce site classé au patrimoine de l’Unesco retrouve la vie, et le pas des visiteurs. La chapelle Notre Dame du Haut a la silhouette si particulière a été construite entre 1953 et 1955 par l'architecte franco-suisse Le Corbusier. Elle a été érigée sur une colline à l'emplacement d'un ancien sanctuaire romain et d'une ancienne chapelle reconstruite une première fois dans l’entre-deux-guerres. On vient du monde entier pour la voir !

La chapelle de Ronchamp, dessinée par Le Corbusier.
La chapelle de Ronchamp, dessinée par Le Corbusier. © MAXPPP/NICOLAS BARREAU

 

Dans le Territoire de Belfort

Le plus petit département de France possède un belle collection de musées. Du musée d’histoire, à la La Donation Maurice Jardot, ou la Tour 41. Sans oublier la Citadelle de Vauban et le Lion de Belfort érigé par le sculpteur Bartholdi. Un seul pass à 10 euros, 7 euros tarif réduit vous permettra de savourer à nouveau l'histoire et les arts.

Le lion de Bartholdi à Belfort
Le lion de Bartholdi à Belfort © Simon Daval - maxPPP

Et on n’oublions, qu’à ce stade du confinement,  théâtres et cinémas  rouvrent leurs portes mercredi 19 mai. La météo s’annonce pluvieuse, de quoi se mettre au sec en savourant enfin cette vie culturelle retrouvée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société musée culture musée des beaux arts