Nièvre : l’artiste Jean Bojko est mort

Jean Bojko
Jean Bojko

Jean Bojko, le créateur de la compagnie du TéATr'éPROUVèTe, est mort mardi 20 février 2018. Il avait été notamment à l’origine des "cabinets de poésie" destinés à lutter contre le désert poétique.

Par B.L.

Jean Bojko est mort tôt ce matin à la clinique de Nevers, dans la Nièvre. Il souffrait d’un cancer.

De son vrai nom Ivan Charabara, Jean Bojko était né à Meaux le 25 mai 1949 de parents réfugiés ukrainiens. C’est à Corbigny dans la Nièvre qu’il avait installé son TéATr’éPROUVèTe, au sein de l'Abbaye du Jouïr.

Cet artiste touche à tout était poète, metteur en scène, réalisateur, écrivain... Il avait monté de nombreux projets culturels en partenariat avec les habitants de la Nièvre et d'ailleurs. Il y avait eu par exemple :

-Il faut cultiver nos potes âgés avec le lycée Raoul Follereau à Nevers en 2004.


-Une pièce dans l'Anguison, c’est du bonheur à foison, une action destinée à mettre en valeur les richesses de la proximité.


-"Le camion d'alimentation générale culturelle" qui sillonnait la campagne nivernaise en proposant des tournées culturelles, à l'image des commerçants ambulants d'antan.




Des cabinets de poésie pour lutter contre le désert poétique


En mars 2017, il avait inauguré son 55e cabinet de poésie générale au collège Giroud de Villette à Clamecy, dans la Nièvre. 
C'était une de ses propositions pour soigner "un monde quelque peu malade". Cette idée lui était venue pendant un séjour à l'hôpital. Il s'était alors amusé à détourner ce qu'il voyait, des panneaux indicateurs de l'établissement aux boîtes de médicaments, pour en faire de la poésie.

Des cabinets de poésie ont vu le jour notamment dans la Nièvre, en Côte-d'Or, dans le Rhône, en Bretagne.



A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus