Nièvre : le centre 15 bientôt fermé ?

Les Nivernais pourront-ils toujours joindre Nevers en composant le 15 ? Un nouveau plan régional de santé, actuellement en dicussion, prévoit de le délocaliser vers Dijon. Les syndicats du centre hospitalier de Nevers sont inquiets.

Une image de Yoann Etienne
Une image de Yoann Etienne
Si vous êtes Nivernais, la petite voix qui vous répond lorsque vous composez le 15 se trouve à Nevers. Mais ça pourrait changer. Les syndicats du centre hospitalier Pierre Bérégovoy ont peur que le nouveau plan régional de santé délocalise le centre vers Dijon. Une pétition en ligne a été lancée, elle réunit plus de 5000 signatures. Pour les syndicats, il est essentiel de garder un service de régulation des appels dans la Nièvre du fait de sa spécificité rurale. Ils craignent que les temps d'intervention soient désormais plus longs.

Le Centre 15 de la Nièvre pourrait être délocalisé

L'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté a fait, quant à elle, une réponse par la voie d'un communiqué.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société