• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : comment le village de Dun-les-Places a sauvé ses commerces

Le village de Dun-les-Places, dans la Nièvre
Le village de Dun-les-Places, dans la Nièvre

De nombreuses communes rurales voient leurs commerces fermer. Mais ce n’est pas une fatalité. Dun-les-Places, petit village dans la Nièvre, a gardé un café et un restaurant et a réussi à relancer une boulangerie et une épicerie.
 

Par B.L.


Il n’est pas facile d’être commerçant dans les zones rurales, où les villages se vident de leurs habitants.
Conséquence : de nombreux commerces ferment leurs portes faute de clients … ou faute de repreneur quand l’heure de la retraite a sonné.

Mais, certains s’en sortent mieux que d’autres. C’est le cas de Dun-les-Places, situé à 90 km de Nevers, dans la Nièvre. Ce village de 350 habitants, niché au cœur du Morvan, fait presque figure d'exception.

Une boulangerie a rouvert ses portes depuis trois ans. Raphaël Gallet et sa femme Delphine sont les propriétaires de La fournée du Morvan’Doubs.
Pour le moment, le couple venu de Franche-Comté ne se dégage toujours qu'un seul salaire. Mais, il ne regrette pas son choix.

Les élus, qui ont investi 20 000 euros pour aider à la reprise de la boulangerie, sont ravis.
A l’époque, la commune et la communauté de communes avaient participé au financement pour l’achat d’un four.
 
La boulangerie de Dun-les-Places, dans le Morvan
La boulangerie de Dun-les-Places, dans le Morvan


Un autre commerce fait le bonheur des habitants, c’est l’épicerie multi-services tenue par Mélodie Louette.
"Notre dépositaire ne nous livre la presse qu’un jour sur deux pour des questions de rentabilité. Mais les clients jouent le jeu. On a beaucoup de chance", reconnaît l’épicière qui se dit très satisfaite de son choix de vie.

Dun-les-Places a aussi gardé son café-restaurant Le Mont Velin. L’hiver, il accueille les chasseurs et les ramasseurs de champignons et l’été ce sont les vacanciers et les marcheurs de passage qui permettent de compléter la clientèle locale.

"Tous ces commerces, le boulanger, l’épicière, ça amène des gens et ça met de la vie", se réjouit Daniele Vanzetto-Blandin, la propriétaire du restaurant L’Auberge ensoleillée.

"Ce qui nous manque, c’est quelques usines", dit-elle.
 
Le reportage de Sylvain Bouillot, Christophe Gaillard, Samuel Verrier, Antoine Dutot, Yoann Danjou et Maxime Ozel avec :
-Raphaël et Delphine Gallet, propriétaires de « La fournée du Morvan’Doubs »
-un habitant
-Fabien Bussy, 1er adjoint au maire de Dun-les-Places
-Mélodie Louette, propriétaire de l’ épicerie "Chez Mélodie"
-Jean-Pierre Saint-Léandre, propriétaire du café-restaurant "Le Mont Velin"
-Daniele Vanzetto-Blandin, propriétaire du restaurant "L’Auberge ensoleillée"


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus