Cosne-sur-Loire : “J'étais bien ici”, le quartier Saint-Laurent nostalgique face à la destruction d'immeubles

La déconstruction de 105 appartements a débuté le mercredi 15 janvier 2020. / © RC / France 3 Bourgogne
La déconstruction de 105 appartements a débuté le mercredi 15 janvier 2020. / © RC / France 3 Bourgogne

Construit à la fin des années 1950, le quartier Saint-Laurent a compté jusqu'à 1000 logements à Cosne-sur-Loire (Nièvre). Avec le départ de nombreux locataires, une réhabilitation est en cours, avec six destructions dans les prochains mois. Mais ses habitants n'ont pas oublié les belles années.

Par R. C.

Lorsque la pelleteuse attaque la façade de l'immeuble, l'émotion étreint la vingtaine d'habitants du quartier Saint-Laurent à avoir fait le déplacement. Ce mercredi 15 janvier 2020 débute la destruction de six bâtiments. Dans les deux prochaines années, leur lieu de vie va se trouver profondément transformé.
 
Déconstruction d'immeuble au quartier Saint-Laurent de Cosne-sur-Loire
La déconstruction de six immeubles du quartier Saint-Laurent, à Cosne-sur-Loire, a débuté mercredi 15 janvier 2020. - France 3 Bourgogne


Le premier immeuble à tomber a près de 60 ans, c'est une construction sur trois niveaux. La machine débute par la toiture avant de transformer petit à petit les murs en tas de gravats.

Denise, 83 ans, assiste à cette démolition avec sa fille. Ce bâtiment, "c'est le logement où nous avons habité de 1967 à 1972", précise-t-elle. "C'est émouvant, mais il faut aller de l'avant." La famille a ensuite changé pour un appartement plus grand dans un immeuble qui sera également déconstruit dans quelques semaines.
 
Les habitants du quartier Saint-Laurent se sont déplacés pour assister au début de la déconstruction des bâtiments. / © R. C. / France 3 Bourgogne
Les habitants du quartier Saint-Laurent se sont déplacés pour assister au début de la déconstruction des bâtiments. / © R. C. / France 3 Bourgogne


Aujourd'hui, Denise a été relogée dans un autre bâtiment rénové, toujours dans le quartier. Pas question pour elle de quitter Saint-Laurent après toutes ces années. "Il y a encore beaucoup d'anciens, explique sa fille. C'était un petit quartier sympa, on se connaissait tous, on allait à l'école à côté et on se retrouvait au parc ici, il y avait des toboggans. Mais ces derniers temps, il ne restait plus que quelques habitants qui attendaient d'être relogés, c'était un peu triste."

Nelly a également changé d'appartement depuis un an, après 17 années passées dans l'une des barres. "C'était très important pour moi d'être là aujourd'hui, mais ça fait bizarre, je suis un peu nostalgique de penser que mon bâtiment sera détruit aussi. J'étais bien ici", raconte-t-elle.
 
Cette barre de logements sera l'une des prochaines à être déconstruite, avant la fin de l'année 2020. / © R. C. / France 3 Bourgogne
Cette barre de logements sera l'une des prochaines à être déconstruite, avant la fin de l'année 2020. / © R. C. / France 3 Bourgogne


Pourtant au début des années 2000 "le quartier commençait déjà à se vider", regrette cette locataire. "Avec la transformation il va peut-être y avoir plus de vie, il y en avait besoin."
 

Accompagner l'expansion de Cosne


Le quartier Saint-Laurent a pourtant eu de belles heures. Sa construction a débuté dans les années 1950, pour accompagner l'augmentation de la population de la ville dans les Trente Glorieuses, portée par l'essor des usines et la construction de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, à quelques kilomètres.

Au plus fort de son expansion, au début des années 1980, près de 2000 habitants résident ici, dans 1000 logements. A l'époque, le quartier abrite jusqu'à 18% de la population de Cosne.


 


"Ces ensembles avaient vocation à répondre à l'essor démographique, précise Hicham Boujlilat, conseiller municipal de la ville. Malheureusement depuis les années 1980, Cosne perd de la population et ce mouvement se poursuit avec environ 200 habitants en moins chaque année depuis 2014."

Un déclin provoqué par celui de l'industrie locale. "Les fermetures d'usines se sont succédées : la fonderie de Saint-Satur, les imprimeries, les difficultés de SMFI, Henkel, énumère-t-il. Ces difficultés d'emploi étaient encore plus visibles dans ce quartier de logements sociaux. En 2009, le taux de chômage atteignait 20% ici."
 
Tous les occupants de cet immeuble ont été relogés, le bâtiment sera déconstruit. / © R. C. / France 3 Bourgogne
Tous les occupants de cet immeuble ont été relogés, le bâtiment sera déconstruit. / © R. C. / France 3 Bourgogne
 

Opération de réhabilitation urbaine


Cette situation favorise la vacance dans les logements. Jusqu'à 40 ou 50% dans certains bâtiments. Un constat qui incite la municipalité et Nièvre Habitat, le bailleur social, à engager une opération de rénovation et de réhabilitation urbaine.

A partir de 2017, deux bâtiments totalisant 36 logements sont entièrement rénovés pour améliorer leurs performances énergétiques et les remettre au goût du jour, des cheminements piétonniers sont créés, les espaces de circulation sont embellis.
 
Ces deux bâtiments ont été rénovés en 2017-2018 et abritent 36 logements. / © R. C. / France 3 Bourgogne
Ces deux bâtiments ont été rénovés en 2017-2018 et abritent 36 logements. / © R. C. / France 3 Bourgogne


Nelly a intégré l'un de ces nouveaux appartements, un T2 moderne. "Je l'adore, je suis trop bien dedans, se satisfait-elle. J'étais attachée au quartier, c'est agréable et on connaît les gens, je n'avais pas envie de partir trop loin. Mais avant mon logement commençait un peu à vieillir. Là c'est complètement rénové."

"Un certain nombre d'étapes ont déjà été franchies, détaille Cécile Remillier, la directrice générale de Nièvre Habitat. Le quartier est en train de muer et de se transformer en profondeur, par endroit ce sera plus visible avec des démolitions. Mais il y a une volonté de reconstruire ici."
 
Les habitants avaient été invités pour célébrer la dépose symbolique de la première pierre. / © R. C. / France 3 Bourgogne
Les habitants avaient été invités pour célébrer la dépose symbolique de la première pierre. / © R. C. / France 3 Bourgogne


A terme de nouvelles installations sont prévues pour dynamiser le site. Une crèche intercommunale devrait voir le jour ici, accompagnée du déménagement des bureaux de l'Unité territoriale d'action médico-sociale du Conseil départemental. Un projet de résidence pour séniors autonomes est également évoqué.

Un changement de visage qui devrait encore durer 3 ans, pour démarrer une nouvelle page dans l'histoire du quartier Saint-Laurent.

Le dossier de Rémy Chidaine et Tania Gomès
Intervenants :
  • Didier Boucher, directeur général adjoint - Nièvre Habitat
  • Cécile Remillier, directrice générale - Nièvre Habitat
  • Robert Costerousse, locataire
  • Madeleine Coelho, locataire
  • Pierre-Alexandre Limoges, directeur Patrimoine et Maîtrise d'ouvrage - Nièvre Habitat
 
Nièvre : que faire des HLM inoccupés ?


 

Le projet piloté par Nièvre Habitat pour le quartier Saint-Laurent

- Réhabilitation de 298 logements
- Restructuration de 64 logements
- Déconstruction de 195 logements
- Reconstruction de 80 logements

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus