Départementales 2021 : ce qu'il faut retenir du premier tour dans la Nièvre

Une gauche sortante qui résiste, un RN en net recul et une participation en chute libre. Voici ce qu'il faut retenir des résultats du premier tour des élections départementales dans la Nièvre ce dimanche 20 juin. 

Une abstention record

Comme partout en France, l'abstention atteint des sommets pour ce premier tour des élections départementales dans la Nièvre. Le constat est simple : jamais les Nivernais n'ont autant boudé les urnes. A peine un tiers d'entre eux ont voté ce dimanche. Pour les départementales, le taux de participation dans la Nièvre est de 34,28 %, nettement moins qu'en 2015 (53%) . 

Puisqu'il faut obtenir au moins 12,5% des inscrits pour pouvoir se maintenir au second tour, cette très faible participation réduit à zéro le nombre de triangulaires au second tour. Il y aura donc 17 duels au second tour dans la Nièvre.

La prime au sortant 

Dans la Nièvre, un enseignement principal à tirer. Malgré des divisions internes, la gauche résiste. La majorité sortante avec pour chef de file, Fabien Bazin, le maire de Lormes, candidat à la présidence, arrive en tête dans 9 cantons. "On a bien résisté", a déclaré Fabien Bazin. "On a plusieurs candidats qui sont aujourd'hui en ballotage favorable. Dans une grande majorité de cantons, la dynamique est là." Rappelons que le président sortant Alain Lassus ne se représentait pas. 

La droite en léger progrès, LREM à la traine

A l'issue de ce premier tour, la gauche arrive en tête dans dix cantons contre 7 pour la droite et le centre. En revanche, les binômes dit "thuriotistes" soutenus par la tête de liste LREM aux régionales et maire de Nevers Denis Thuriot semblent loin de pouvoir peser dans la future assemblée nivernaise. Seul le binôme de Jean-Luc Gauthier, chef de file de la liste, arrive largement en tête dans le canton de Guérigny. 

 

Le RN en net recul

Le Rassemblement national présentait des candidats dans tous les cantons de la Nièvre. Alors qu'en 2015, le Front National était dans 13 cantons sur 17 au 2e tour. Cette année, en raison de l'abstention, il n'y aura pas de trangulaires. Seuls trois binômes du rassemblement national ont réussi à se qualifier pour le second tour. Le parti de Marine Le Pen arrivent en deuxième position dans les cantons de Cosne-sur-Loire, la Charite-sur-Loire, et Varennes-Vauzelles.

 

Tous les résultats cnaton par canton 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections