• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nevers : après 4 ans d’attente une supérette a rouvert aux Courlis

Le retour d’un commerce alimentaire était attendu avec impatience par les habitants du quartier des Courlis à Nevers. / © Rémy Chidaine
Le retour d’un commerce alimentaire était attendu avec impatience par les habitants du quartier des Courlis à Nevers. / © Rémy Chidaine

Attendue depuis plusieurs années, une supérette a rouvert, dans le quartier des Courlis à Nevers. Les habitants attendaient avec impatience le retour d’un commerce alimentaire.
 

Par Vickaine Csomporow avec B.L.

Dans les années 1980, il y avait deux cinémas et une quinzaine de commerces dans le quartier des Courlis, situé à 20 minutes à pied du centre-ville de Nevers. Depuis, nombre d'entre eux ont fermé.

Collège, école, chambre d’agricultures, mairie de proximité, le quartier n’est pas pourtant dépourvu de structures.
Mais depuis 2008, il n’y avait plus de magasin alimentaire dans ce quartier de 2 500 habitants, au grand dam des riverains.

Après moult rebondissements, un dossier solide a finalement été retenu. Il a été porté par le bailleur Epareca, un établissement public national chargé de restructurer le commerce dans les quartiers. L’inauguration de ce nouveau commerce a eu lieu mercredi 5 décembre 2018 à 16h30 en présence des élus, des partenaires, etc.

 
 

Un enjeu pour le quartier

Sociologiquement, il y a une forte mixité de population, avec ceux qui habitent en HLM et d’autres qui vivent en zone résidentielle près des bords de Loire, avec un pouvoir d’achat important. Il y a aussi des retraités puisqu’il y a une maison pour seniors.

Dès son arrivée à la tête de la municipalité en 2014, Denis Thuriot a considéré le quartier des Courlis comme une priorité. "Dès le début, ça a été un enjeu", explique Geneviève Laurent, chargée du commerce et de l’artisanat à la mairie de Nevers.

"Il faut que les gens se réapproprient le quartier." Un programme de réhabilitation est en cours avec notamment la destruction des grandes tours. Le retour d'un commerce de proximité est un pas de plus vers le désenclavement du quartier. 
 
Les habitants du quartier des Courlis à Nevers disposent de nouveau d'une supérette / © Rémy Chidaine
Les habitants du quartier des Courlis à Nevers disposent de nouveau d'une supérette / © Rémy Chidaine


"Il faut ne pas ouvrir, mais tenir", explique Philippe Marquié, conseiller du maire, en charge de la direction du commerce et de l’artisanat.

L’ouverture de la supérette Proxi Super (groupe Carrefour) s’accompagnera du recrutement de deux employés qui aideront le gérant. Ce dernier bénéficie de six mois de loyer gratuit pour la location du bâtiment.

On parle aussi de l’ouverture d’un bar restauration et de la création d’un "point chaud" à l’intérieur de la supérette pour permettre aux clients de se "poser". Un enjeu important à l’heure où la vie en périphérie des villes est à la une de l’actualité.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chalon-sur-Saône : des gilets jaunes manifestent avec leurs enfants

Les + Lus