• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : un numéro de téléphone unique pour tout savoir sur l’IVG

Le Conseil départemental de la Nièvre et l'Agence régionale de Santé ont lancé cette semaine la première plateforme téléphonique départementale consacrée à l’interruption volontaire de grossesse

Par Muriel Bessard

Depuis lundi 24 octobre, les Nivernais disposent d’un nouvel outil d’information concernant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) : un numéro de téléphone unique ouvert du lundi au vendredi avec, à l’autre bout du fil, l'équipe du planning familial de Nevers pour apporter réconfort, conseil et orientation.

Le service propose un accompagnement aussi bien aux femmes, aux couples qu’aux professionnels de santé, dans un département où le nombre de médecins a baissé de 25% en 10 ans. Il permet aussi une prise en charge plus précoce des femmes décidées à avorter. Un avantage certain car une interruption volontaire de grossesse précoce peut se faire par le biais de médicaments et dans la Nièvre, l'IVG chirurgicale n'est possible qu'à Nevers, Decize et Cosne-sur-Loire.

Nièvre : le téléphone comme outil contre les déserts médicaux.
Dans la Nièvre, un numéro unique permet de centraliser les questions sur l'IVG. Une plateforme voulue par l'Agence Régionale de Santé et le Conseil départemental. Dans ce département, en 10ans, un cabinet de médecin sur 4 a fermé. Reportage de Rémy Chidaine, Tania Gomes et Philippe Sabatier avec Christine Laumain, conseillère conjugale et familiale; Christine Paumier, sage-femme, responsable administrative du Planning familial de Nevers; Patrice Joly, président du Conseil départemental de la Nièvre (PS); Christophe Lannelongue, directeur de l'Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté  - France 3 Bourgogne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus