Nièvre : les services à la personne sont en plein boum mais peinent à recruter

© Antranias via Pixabay
© Antranias via Pixabay

Le secteur des services à la personne est en plein développement ces dernières années. La reprise économique qui se profile accélère encore les recrutements. Pourtant, la main-d'œuvre qualifiée se fait rare. Illustration de cette contradiction dans la Nièvre.

Par Maryline Barate


Vieillissement de la population, réductions d'impôts et reprise économique... Pour toutes ces raisons, le secteur des services à la personne est en plein essor. De plus en plus d'entreprises sont contactées pour des petits chantiers de jardinage, de bricolage ou des besoins plus récurrents d'aide à domicile.


Manque de main-d'œuvre


Mais ce contexte économique favorable se heurte à un écueil. Ce secteur peine à recruter. Par exemple, autour de La Charité-sur-Loire, le taux de chômage culmine autour de 18%, alors que des dizaines d'offres d'emplois ne trouvent pas preneur. Ainsi, Sébastien Auger cherche désespérément à embaucher deux salariés pour son entreprise paysagiste. 


« Le secteur de l'entretien des jardins de particuliers, qui requiert beaucoup de main-d’œuvre,  est en hausse de 23% dans mon entreprise. Mais on peine à trouver des candidats malgré nos offres d'emploi, nos demandes dans les centres de formation. C'est un vrai souci ! », soupire ce professionnel.


Changer l'image de ces métiers


A qui la faute ? Ces artisans se demandent si leur métier ne souffre pas d'une mauvaise image dans l'esprit des demandeurs d'emploi. Or, l'activité est bien moins pénible qu'auparavant grâce notamment à l'outillage. Dans la Nièvre, ils vont porter ce message auprès des jeunes avant leur orientation en renforçant leurs liens avec les centres de formation. Car la demande n'est pas prête de se tarir dans les années à venir.



Le reportage de R. Chidaine et T. Gomes avec :
  • Sébastien Auger, chef d'entreprise paysagiste
  • David Denegre, président du groupement des artisans du Val de Loire
  • Sébastien Thomas, vice-président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Nièvre
Le secteur des services à la personne peine à recruter



Sur le même sujet

Les + Lus