Poiseux : Le maire a reçu une lettre de menace de mort

Depuis qu'une vingtaine de migrants sont hébergés à Poiseux (Nièvre) pour la période hivernale, le maire de la commune, Jean-Louis Fity (SE), a reçu des courriers anonymes, allant jusqu'à des menaces de mort en début de semaine, lundi 30 novembre. 

Dépôt de plainte

Après avoir reçu une lettre anonyme titrée "Fity salaud de français collabo", où le maire est invité à "renvoyer ses amis parasites hors de la ville", ce dernier s'est rendu à la gendarmerie pour les prévenir. 
Le maire a déposé une plainte. Il avait déjà reçu des lettres anonymes de mécontentement, depuis l'arrivée des migrants.

Soutien du Préfet

Jean-Pierre Condemine, préfet de la Nièvre, a mis en place le système d'accueil pour les 22 migrants de Calais à la colonie de vacances "Les Enfants du Métro" de Poiseux. Il a assuré personnellement le maire de Poiseux de son soutien.

Le reportage de Régis Guillon et Cécile Claveaux

Intervenant :
  • Jean-Louis Fity, Maire (SE) de Poiseux
C'est une histoire qui ne fait pas rire du tout le maire de Poiseux dans la Nièvre. Depuis que le village accueille une vingtaine de migrants dans une colonie de vacances sur décision préfectorale, le maire a déjà reçu 3 lettres de mécontentement mais la dernière, arrivée il y a une semaine, va très très loin puisque son auteur menace de mort le premier magistrat de Poiseux. Régis Guillon et Cécile Claveaux