Cet article date de plus de 3 ans

Les premiers fruits de Prémery, territoire zéro chômeur de longue durée

Les chômeurs de longue durée y trouvent depuis un an un travail financé en partie par leurs allocations sociales. 
Un des chômeurs de longue durée, désormais employé, au travail.
Un des chômeurs de longue durée, désormais employé, au travail. © France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Prémery dans la Nièvre est l'une des dix villes qui ont été sélectionnées l'an dernier pour expérimenter pendant cinq ans le dispositif «Territoire zéro chômeur de longue durée».

L'Entreprise à But d'Emploi baptisée « EBE 58» a été créée à la suite de la selection de Prémery.
A Prémery, en 2014, près de 17% de la population était au chômage, c'est 6 points de plus que la moyenne nationale.

Et depuis le mois de février, ce sont 62 contrats comme ceux de Sandrine et de Thierry qui ont été signés et qui sont en partie financés par les allocation chômage.

Les deux employés sont soulagés de l'obtention de leur emploi et espèrent que les périodes d'inactivité et de solitude qu'ils ont traversées resteront derrière eux.  «Ca change la vie de se lever tous les matins de bonne humeur parce qu'on a un travail» raconte Sandrine.



Comment ça marche ?




Le concept "Territoire zéro chômeur de longue durée" a été forgé par l'association ATD Quart-Monde et porté au Parlement par le député (PS) de Côte-d'Or, Laurent Grandguillaume.
Il permet à des chômeurs de longue durée, payés au Smic, sont employés par des entreprises qui travaillent dans le secteur de l'économie sociale et solidaire. Ils proposeront des besoins et des services censés rendre service à la population. L'argent  versé par l'Etat, les régions et les départements pour accompagner ces demandeurs d'emploi à travers le RSA, les contrats aidés ou les formations, sert à financer les salaires de ces personnes.



Voir le reportage de  Rémy Chidaine, Tania Gomes et Rachel Nectoux.

durée de la vidéo: 01 min 51
Les premiers fruits de Prémery, territoire zéro chômeur de longue durée ©France 3 Bourgogne-Franche-Comté

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie social