Ornans : interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes la nuit à la suite de nuisances au centre du bourg

Publié le Mis à jour le

La municipalité d'Ornans, un bourg du Doubs de moins de 5 000 habitants, vient de prendre un arrêté pour interdire les rassemblements de plus de 5 personnes "susceptibles de troubler l'ordre public" au centre-ville d'Ornans. Cette mesure intervient à la suite de nuisances sonores et de dégradations.

L'arrêté municipal concerne les secteurs de la Place Hulblot, la rue Pierre Vernier, le parking Saint Vernier, la Place Courbet et le chemin Courbet et est applicable de 01 heure à 5 heures du matin. Cette mesure est valable jusqu'au 30 septembre prochain.
Des endroits où des personnes, souvent des jeunes, ont pris l'habitude de se retrouver et provoquer des nuisances sonores, des incivilités et même des dégradations. "Il n'y a rien d'extraordinaire, précise la maire Isabelle Guillame jointe par téléphone. Quand les restaurants ou bars avec terasses du centre ville ferment, des bandes qui ne sont pas d'Ornans, arrivent et squattent les terrasses jusqu'à tard dans la nuit". 

L'alcool et le trafic de drogue pourraient être à l'origine de ces débordements limités à quelques secteurs du centre ville. 
Plusieurs plaintes ont été déposées par la mairie à la suite de dégradations au Centre d'Animations et de loisirs, à l'Arboretum et d'autres endroits. Des particuliers ont aussi déposé plaintes à la suite de nuisances sonores. Cela reste toutefois des petits délits. 

Lors du conseil municipal de juillet, les élus avaient débattu sur les actions à entreprendre pour lutter contre ces incivilités. La maire, Isabelle Guillame, avait évoqué la possibilité d'installer de nouvelles caméras de surveillance sur les bâtiments publiques d'Ornans. Actuellement, il y a déjà treize caméras de surveillance. 
En contact régulier avec les gendarmes, l'équipe municipale a pris cet arrêté pour "donner plus de latitude" aux forces de l'ordre d'agir et de verbaliser. 

Ces problèmes ne sont pas propres à Ornans. Début août, le maire de Saône, une commune de plus de 3 000 habitants, a lui aussi pris un arrêté interdisant les rassemblements à plus de cinq personnes dans trois secteurs du bourg entre 22 h et 7 h du matin. L'élu devait faire face à des dégradations, à des rodéos et à du trafic de drogue. Joint par téléphone, le maire Benoît Vuillemin, nous explique que cet arrêté "a eu un effet positif dans les trois lieux concernés". D'après le maire, "Globalement, on a moins de problèmes dans ces trois lieux mais cela ne solutionne pas tous les problèmes d'incivilités en particulier les rodéos". Le maire précise qu'il a rencontré une partie de ces jeunes pour leur expliquer le sens de cet arrêté. Une mesure qui pourrait être levée si les nuisances estivales et nocturnes cessaient. 
 Avec Patrick Bernard
Gérant de l'hôtel de France à Ornans
Christophe Jouvin 1er adjoint au maire d'Ornans
Reportage : Mary Sohier, Jean-Louis Saintain et Emmanuel Dubuis.