Cet article date de plus de 3 ans

Partez à la découverte des cités de caractère de la région

En Bourgogne Franche-Comté, 46 communes ont adhéré à l'association des Cités comtoises de caractère. A travers deux exemples, Chariez et Marnay en Haute-Saône, une de nos équipes vous explique comment est attribué ce label.
Ville de Marnay.
Ville de Marnay. © France 3
A l’entrée de certains villages, vous avez sans doute aperçu ce logo couleur jaune, représentant un clocher comtois. Avec le rapprochement des régions, l’association a fait le choix d’ouvrir son label à la Bourgogne et donc de corriger son logo. Fini donc le clocher comtois. Place à un élément qu’on devine en fer forgé. Il a été imaginé en intégrant les notions de réseau, région, patrimoine et caractère. Comme un réseau de fils, le logo est composé d’un rassemblement de plusieurs éléments courbes ou rectilignes distincts réunis entre eux dans la partie centrale par un lien horizontal. L’ensemble se tient, il devient cohérent et forme un tout… c’est la nouvelle grande Région. Les éléments verts de gauche (Ouest) symbolisent la Bourgogne. Ceux de droite (Est) symbolisent la Franche-Comté. On trouve donc au centre un axe vertical bleu qui symbolise la Saône. On peut voir aussi le « B » stylisé de Bourgogne à gauche et le « C » stylisé de Comté à droite. (Source : Cités Caractères).


En haut, le nouveau logo. En bas, l'ancien.
En haut, le nouveau logo. En bas, l'ancien. © Fotor- Cités de caractère


Malgré ce changement de logo, la finalité de l’association est la même. Valoriser le patrimoine (architectural, paysager, industriel, culturel, savoir-faire), sensibiliser les publics, et améliorer le cadre de vie pour les habitants, accueil de caractère pour les touristes.

L'association est née en 1989 par le sénateur de Haute Saône, Bernard JOLY. A l'origine, la volonté de ces derniers était de regrouper des communes ayant un patrimoine de type urbain et n'ayant pas les moyens de le sauvegarder.

Marnay et Chariez, deux cités de caractère





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture économie