Plan d'urgence élevage : quelles sont les mesures du gouvernement ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.T. avec AFP

L'Etat va débloquer plus de 600 millions d'euros pour son plan d'urgence en faveur des éleveurs français en difficulté a annoncé le gouvernement ce mercredi. 24 mesures d'urgence ont été prises.

L'Etat va débloquer plus de 600 millions d'euros pour son plan d'urgence en faveur des éleveurs français en difficulté, afin de les aider à alléger leur trésorerie, dont 100 millions d'annulations de charges et de cotisations et 500 millions de reports, a annoncé le gouvernement ce mercredi.

Le plan d'urgence propose différentes mesures de trésorerie: mesures liés au MSA (la Sécurité sociale agricole), report d'échéance de paiement de l'impôt sur le revenu, remboursement anticipé de TVA, exonération de taxes foncières, fonds d'allégement des charges.

Le plan d'urgence va permettre de restructurer leurs dettes à moyen et long terme, notamment en portant le fonds d'allégement des charges (FAC) à 50 millions d'euros, a indiqué le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. La BPI pourra garantir jusqu'à 500 millions d'euros de crédit bancaire de trésorerie aux entreprises du secteur de l'élevage pour faire face à l'ensemble de leurs besoins.

Enfin, des contrôles sur l’origine des viandes du label France seront mis en place.