Port du voile : la mère de famille prise à partie par Julien Odoul (RN) va porter plainte

Julien Odoul (de dos) lors de son intervention au Conseil Régional vendredi 11 octobre / © Capture d'écran Twitter
Julien Odoul (de dos) lors de son intervention au Conseil Régional vendredi 11 octobre / © Capture d'écran Twitter

Dans un communiqué, le CCIF (collectif contre l'islamophobie) annonce que la femme voilée, prise à partie par l'élu RN lors du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi dernier, va déposer plainte pour "violences en réunion" et "provocation à la haine raciale".

Par Sébastien Kerroux

Près d'une semaine après avoir été prise à partie par l'élu RN Julien Odoul lors de la séance plénière du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, la mère de famille voilée va déposer plainte "pour violences en réunion par personnes dépositaires de l'autorité publique sur mineur et majeur à caractère racial" peut-on lire dans un communiqué publié ce mercredi 16 octobre sur le site internet du Collectif Contre l'Islamophobie en France (CCIF).  

Le collectif et son avocate Me Sana Ben Hadj Younes précisent que la plainte sera déposée le jeudi 17 octobre, à 14 heures, auprès du parquet de Dijon. Une autre plainte pour "provocation publique à la haine raciale" sera déposée dans les prochains jours auprès du parquet de Paris, apprend t-on dans le même communiqué.

Selon franceinfo, les deux plaintes viseront l'élu régional RN Julien Odoul ainsi que Karine Champy une ex-élue du Front National qui aurait "poursuivi" Fatima E. dans les couloirs du conseil régional avant de prononcer des paroles violentes et blessantes à son encontre.

Le CCIF ajoute : "Tout acte islamophobe est un acte raciste qui sera poursuivi".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus