La Poste va proposer des visites à domicile chez les personnes âgées

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses en France
Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses en France

La Poste développe ses services aux seniors. Elle va lancer "courant novembre" de visites à domicile chez des personnes âgées. Cette offre payante est baptisée "Veiller sur mes parents".

Par B.L. avec AFP

Cette prestation est "sécurisée et organisée" avec des facteurs qui "prêtent serment et sont formés au contact avec les personnes âgées", selon la direction de La Poste. Sur les 73 000 facteurs que compte La Poste, "27 000 se sont déjà inscrits à la formation».

Ils assureront dans le cadre de leur tournée "2, 4 ou 6 passages par semaine auprès des personnes âgées et rendront compte de leur visite aux familles et aux proches". Un abonnement prévoyant 2 visites par semaine coûtera 55 euros par mois, soit 27,50 euros une fois tenu compte de la réduction d'impôts sur les services à la personne. Pour 6 visites par semaine (une par jour sauf le dimanche), le prix s'élèvera à 135 euros par mois et moitié moins avec la réduction d'impôts.

La Poste, qui "a pour ambition d'être une grande entreprise de services de proximité humaine", explique avoir "détecté un besoin croissant", "exprimé par des personnes âgées, de plus en plus nombreuses et aussi par leurs familles, leurs proches".

Du portage de médicaments aux tablettes pour seniors

La Poste propose depuis des années des prestations de lien social et de prévention aux personnes âgées (portage de médicaments, détection de personnes âgées en situation de fragilité, diagnostics de logements) mais ces services se font via les collectivités et les mutuelles.

 C’est le cas en Bourgogne avec le service Cohésio, où des facteurs font des visites de prévention au domicile de "personnes vulnérables". Cohésion est testé depuis 2014 dans l’Yonne et en Côte-d’Or. Ce service est proposé aux mairies, Centres Communaux d’Actions Sociales (CCAS), Centres Intercommunaux d’Actions Sociales (CIAS), Organismes sociaux (ex : CPAM, CARSAT), Caisses de Retraite complémentaire (Agirc Arcco), ou encore aux Mutuelles et Assureurs.
Cette fois, l'idée est de proposer aux particuliers un accès direct à ce type de services à la personne, sans passer par des organismes intermédiaires.

Lors de précédents épisodes de canicule, les postiers s'étaient mobilisés pour assurer des visites de prévention auprès des personnes âgées ou handicapées isolées inscrites sur le fichier canicule tenu par les collectivités locales.

Parmi ses autres services aux seniors, La Poste propose depuis quelques jours la tablette, Ardoiz, spécialement conçue pour faciliter l'accès des personnes âgées au numérique. Cette tablette, mise au point par la société française Tikeasy, filiale de La Poste, est disponible dans les bureaux de poste.

La Poste a également pris récemment une participation majoritaire dans Axeo, un réseau de 180 agences de services, qui propose de l'aide au maintien à domicile, du bricolage, du jardinage et des services de propreté et de maintenance à destination des PME.

LE DEBAT FAIT RAGE SUR FACEBOOK !


Cet article publié sur la page Facebook de France 3 Bourgogne a suscité de très nombreux commentaires que vous pouvez consulter : il suffit de cliquer sur l'icône "commenter" du post ci-dessous. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus