Prendre en charge l'obésité : journée de sensibilisation à la clinique Paul Picquet de Sens

La Clinique Paul Picquet de Sens, dans l’Yonne, organise ce jeudi 14 juin une journée de sensibilisation à l’obésité et sa prise en charge à travers différents ateliers de discussion et un colloque organisé en fin de journée.

Par Antoine Marquet

La clinique Paul Picquet à Sens comprend un Centre spécialisé dans le traitement de l'obésité. Ce dernier repose sur une vision interprofessionnelle du sujet, une association de médecins et autres professionnels de santé, susceptibles de suivre des patients atteints d'obésité.

La clinique organise ce jeudi 14 juin de nombreux ateliers de discussion :

  • Diététique et activité physique : comment l’éducation théapeutique peut rendre le patient plus autonome et acteur de sa maladie ?
  • Quelles améliorations des comorbidités après chirurgie bariatrique ?
  • Dans ce type de chirurgie, quelles sont les possibles complications et leurs traitements ?
  • Quelles différences d’approches et de prises en charge par la psychologie et la psychanalyse ?
  • Débat et échanges autour de cas cliniques


La journée se conclut sur un colloque autour de cette problématique : La chirurgie a-t-elle encore un avenir dans le traitement de l’obésité ?

Plusieurs intervenants sont invités à participer à la séance :

  • Professeur Jean-Marc Chevalier, chirurgien viscéral et digestif de l'APHP, responsable de la chirurgie de l'obésité à l'Hôpital Européen Georges Pompidon.
  • Docteur Frédéric Saldmann, cardiologue et nutrinitonniste, auteur
  • Docteur Brigitte Rochereau, médecin nutritionniste, administratice de la Fédération Nationale des Associations Médicales de Nutrition (FNAMN) et de la Société Française de Nutrition.
  • Docteur Rolan Meyer, docteur en psychologie clinique, psychalyste spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire.
  •  

Des ateliers pour les patients

Des ateliers d'éducation thérapeutiques du patient (ETP) sont également organisés par le CMCO. Les patients peuvent notamment retrouver un atelier de cuisine éducative qui aborde trois points : la préparation culinaire diététque, le photo-langage et la recherche d'apport en vitamines au quotidien. 

Un atelier d'activité physique adaptée (APA) encadré par un coach sportif diplômé d'Etat est également proposé. Les patients pourront travailler leurs muscules et remettre leur corps en mouvement.

Enfin, un ostéopathe partagera son savoir-faire pour aider les patients à réduire leurs douleurs ostéo articulaires et limiter les reflux gastro oesophagiens. 


Reportage avec :
Bruno, Nicolas Bergerolle, patients de la clinique
Professeur Jean-Marc Chevallier
Professeur de chirurgie à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris)

Prévention de l'obésité dans l'Yonne
Journée consacrée à l'obésité à la clinique Paul Picquet de Sens. Dans l'Yonne et la Nièvre, le pourcentage de la population touchée par l'obésité est supérieur à la moyenne nationale. - Baziz Djaouti, Yoann Etienne

D'excellents résultats 

Le Centre Médico-Chirurgical de l’Obésité (CMCO) de la Clinique Paul Picquet de Sens a été créé en 2013 et labellisé en 2015 par la Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques (Soffcomm).

Depuis 2013, le Centre médico-chirurgical de l’obésité a effectué 3 500 consultations pour surpoids et obésité. 1 100 patients ont été opérés.
Les résultats sont encourageants : la réussite des interventions chirurgicales s’élève à 98 %. Le taux de reprise de poids est seulement de 5 %.

L’objectif du CMCO est d’améliorer et faire progresser la prise en charge de l’obésité en Bourgogne-Franche-Comté et au-delà.


Un enjeu de santé publique


En 2017 en France, le taux d’obésité des adultes en France était entre 15 et 17 %. Ce chiffre pourrait atteindre 21 % d’ici 2030.

La question de la prise en charge et du traitement de cette pathologie préoccupe de plus en plus les professionnels de santé. Les modes de vie et de consommation évoluent et une prise de conscience est nécessaire.

Selon l’Assurance maladie, environ 450 000 personnes ont été opérées entre 2006 et 2017. Trois techniques de traitement chirurgical sont aujourd’hui majoritairement utilisées : l’anneau gastrique, la " sleeve "/gastrectomie longitudinale qui consiste à réduire le volume de l’estomac et le " by-pas "/court-circuit gastrique.

Le choix de la technique est validé par un chirurgien en fonction de différents paramètres : l’importance de l’obésité du patient, de l’IMC (indice de masse corporel), le mode de vie, l’éducation, la compliance, etc.



Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus