Retour sur : les fouilles archéologiques d'Entrains-sur-Nohain (58)

Publié le Mis à jour le

Entrains-sur-Nohain est aujourd'hui un paisible village, mais dans l'antiquité ce fut l’une des plus importantes agglomérations régionales, plus vaste alors que celle d’Auxerre. Les fouilles préventives réalisées de 2008 à 2015 par l’Inrap ont confirmé la richesse de ce site.

Intaranum, c'était le nom de cette cité située à la croisée de plusieurs voies romaines sur le territoire des Eduens. Cette cité a pris de l'ampleur grâce à l'exploitation du minerai de fer et aux activités qui y étaient liées. 
 

Les archéologues ont découverts de nombreux ateliers de forges artisanales. La production était quasi-industrielle, bien supérieure aux besoins de la population locale. 
 

Les fouilles archéologiques ont mis au jour des habitations gallo-romaines richement décorées, des thermes, du mobilier, mais aussi des ossements au fond d'un puits. Un véritable charnier puisqu'une cinquantaine d'individus y ont été dénombrés.  
 

Les archéologues ont également découvert des échoppes le long des axes routiers. Il s'agissait de lieux de restauration qui ne possédaient qu'une devanture pour que les gens de passage puissent se sustenter rapidement. 
 

L'exposition Intaranum, proposée par l'INRAP au musée de Clamecy, restitue les découvertes qui ont été faites sur le site d'Entrains-sur-Nohain. Cette exposition que l'on a pu voir en 2019, reprend du service pour 8 mois à partir du 18 mars. 

Reportage : Sylvain Bouillot-  Christophe Gaillard
Opérateur de son : Antoine Bergey
Technicien Vidéo : Antoine Dutot
Montage : Laurence Crotet-Beudet