Route Centre Europe Atlantique : le département de Saône-et-Loire promet 10 millions d’euros

Le conseil départemental de Saône-et-Loire a annoncé un doublement du budget des travaux pour la mise en 2 x 2 voies de la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) … à condition que l'Etat resserre son calendrier prévisionnel et accélère la cadence pour les travaux.
Le chantier de la Route Centre Europe Atlantique doit devenir prioritaire, dit la Cour des Comptes
Le chantier de la Route Centre Europe Atlantique doit devenir prioritaire, dit la Cour des Comptes
La Route Centre Europe Atlantique traverse la France d'Est en Ouest. Cet axe routier qui passe par le département de Saône-et-Loire est le théâtre de nombreux accidents, souvent meurtriers. Cinquante personnes ont perdu la vie sur la RCEA au cours des 5 dernières années.

Plusieurs tronçons à deux fois une voie rendent les dépassements très dangereux. C’est pourquoi un chantier de mise à deux fois deux voies a été lancé il y a plusieurs années, mais les travaux avancent très lentement.
Ce chantier doit devenir prioritaire, a déclaré la Cour des Comptes récemment.


Le président du conseil départemental de Saône-et-Loire a annoncé mardi 5 juin 2018 que l’assemblée allait voter un crédit de 10 millions d'euros lors de sa session du mois de juin. Ces 10 millions d'euros seront versés immédiatement pour accélérer la mise à deux fois deux voies de la portion de la RCEA qui traverse la Saône-et-Loire. "On mettra 10 millions supplémentaires pour la RCEA si l’Etat signe cet accord d’accélération à 2022", précise André Accary (LR). Cela permettrait d’avancer la mise en service de 8 ans par rapport au calendrier initial.

Une nouvelle collision entre deux poids lourds a fait deux blessés, dont un grave, sur la RCEA.
Une nouvelle collision entre deux poids lourds a fait deux blessés, dont un grave, sur la RCEA. © SDIS 71


"L’Etat n’a pas mis assez d’argent, assez vite"


"Même la Cour des comptes reconnaît que sur ce dossier l’Etat n’a pas mis assez d’argent, assez vite. De plus, les collectivités locales sur le terrain sont prêtes à cofinancer, donc c’est le moment d’agir pour achever cette mise à 2x2 voies de la RCEA qu'on attend depuis trop bien longtemps", ajoute Fabien Genet, maire de Digoin (LR) et vice-président du conseil départemental de Saône-et-Loire.


Quant à Josiane Corneloup, députée de la 2ᵉ circonscription de Saône-et-Loire, elle promet d’interpeller la ministre des Transports Elisabeth Borne "en lui disant qu’il y a un engagement fort du département. Nous attendons celui de la Région. Mon souhait est qu’une table ronde soit programmée très rapidement pour que nous puissions tous ensemble envisager la fin de ce chantier à l'horizon 2022", indique la députée LR.


Route Centre Europe Atlantique : le département de Saône-et-Loire promet 10 millions d’euros

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
route centre-europe atlantique économie transports routes sécurité routière société sécurité