Salon de l'agriculture : connaissez-vous les différentes races de vaches en France ?

© Image par tookapic de Pixabay
© Image par tookapic de Pixabay

Ça ne vous a peut-être pas échappé, mais depuis 2011 une vache est l’égérie du Salon de l’agriculture. Pour l’édition 2020, c’est la race charolaise qui est à l’honneur. Mais connaissez-vous les différentes races présentes en France ?
 

Par Nathalie Zanzola

La vache à l'honneur du Salon international de l'agriculture

Les vaches ont toujours été présentes sur les affiches du Salon de l'agriculture.

Depuis 2011, le Centre national des expositions et concours agricoles (CENECA) et le comité élevage désignent une race à mettre à l’honneur pour chaque édition.

C’est ainsi que se sont succédé :
  • Imminence la Bleue du Nord (2019)
  • Haute l'Aubrac (2018)
  • Fine la Bretonne Pie-Noire (2017)
  • Cerise la Bazadaise (2016)
  • Filouse la Flamande (2015)
  • Bella la Tarentaise (2014)
  • Valentine la Gasconne (2012)
  • Aronde la Normande (2013)
  • Candy la Vosgienne (2011)

Pour l’édition 2020, c’est la race charolaise qui est à l’honneur avec Idéale
© Salon de l'agriculture
© Salon de l'agriculture
 

Les différentes races de vaches présentes en France

La France possède le cheptel bovin le plus important d'Europe, avec pas moins de 25 races. 
L'implantation de ces différentes races s'explique par la nature du sol, le climat, les différentes qualités d'herbage, mais aussi par le choix de l'éleveur.

On distingue 3 types de races bovines :
  • Les races à viande
  • Les races laitières
  • Les races mixtes
 

► Les races à viande

© Taryn / Licence CC by Wikipedia
© Taryn / Licence CC by Wikipedia


L'Aubrac
La race Aubrac est originaire d'une région montagneuse volcanique appelée monts d'Aubrac, au sud du Massif Central, dans les départements de l'Aveyron, du Cantal, de la Lozère et de la Haute-Loire (le Mézenc).
Autrefois les éleveurs transformaient son lait en fourme durant l'estive.

La Bazadaise
Cette race est considérée comme notre Angus national !
Originaire du sud de la Gironde, elle tire son nom de la ville de Bazas. C'est une ancienne race de travail aujourd’hui utilisée pour la production de viande.

• La Blanc-Bleu
Cette race est surtout implantée dans le département du Nord mais elle est présente également dans plus de 25 départements.
Sa viande est d'une grande tendreté en raison de la finesse des fibres musculaires.

La Blonde d'Aquitaine
C'est la troisième race bovine allaitante française en termes d'effectifs.
Elle est surtout présente dans tout le sud-ouest de la France et les Pays de la Loire.
D'un fort développement musculaire, elle est réputée pour ses qualités bouchères.

• La Camarguaise
Cette race existe depuis fort longtemps dans la région de la Camargue, elle est mentionnée par des écrits qui datent de l'époque gallo-romaine.
Sa viande, plutôt maigre, a un goût savoureux qui n’est pas sans rappeler le gibier.

• La Charolaise
De son berceau de Saône-et-Loire, près de Charolles, la race Charolaise s’est vite répandue vers toutes les régions de France.
Sa viande est très tendre et présente un fin persillé qui lui donne de la saveur et de la jutosité.

© NZ / France 3 Bourgogne
© NZ / France 3 Bourgogne


• La Corse
Elle se trouve exclusivement dans son terroir d'origine : la Corse. 
Du fait de son alimentation mixte (lait maternel et herbe), le veau broutard offre une viande maigre et très colorée.

La Gasconne
Le berceau de la race s’étend des Pyrénées centrales au bassin de la Garonne.
Sa viande, au goût typique, à fibres serrées, bénéficie d'un label rouge « Bœuf gascon ».

La Limousine
Cette race est originaire du Limousin, sur la bordure ouest du Massif Central, une région à dominante herbagère et au climat rude.
Elle est appréciée pour sa viande qui a un grain particulièrement fin et est réputée pour sa tendreté.

La Parthenaise
La race Parthenaise est originaire de la région de Parthenay, dans les Deux-Sèvres.
Elle est appréciée pour la qualité gustative de sa viande vermeil dominée par la finesse, la tendreté et la jutosité de ses chairs.

• La Rouge des Prés
Cette vache est principalement localisée dans les bocages de Basse-Loire.
Sa viande fait l’unanimité auprès des gourmets grâce à sa tendreté, sa jutosité, son moelleux et son persillé.

La Salers
La Salers est une très ancienne race, originaire du Cantal. 
La viande de Salers est réputée pour sa saveur incomparable, sa couleur rouge vif et son persillé. 


► Les races laitières

© Image par analogicus de Pixabay
© Image par analogicus de Pixabay


La Prim' Holstein
C'est la première race laitière au monde !
Elle assure à elle seule 80 % de la collecte nationale de lait destiné à l'industrie laitière : yaourts, lait en bouteille…
Le cheptel français (Grand Ouest, Nord, Nord-Est et Sud-Ouest) se situe au 2e rang après les États-Unis. 

La Bretonne Pie Noire
Cette vache est originaire du pays Bigouden, au sud du Finistère.
C’est une race très petite, adaptée aux sols pauvres donnant une herbe rase.
L'élevage actuel concerne des petites exploitations avec des quotas laitiers faibles et la vente des produits se fait souvent en vente directe. 

La Jersiaise
La race Jersiaise est surtout implantée dans l’ouest de la France, Bretagne, Basse-Normandie et la Manche.
Elle est considére comme "la meilleure des beurrières".


► Les races mixtes

• La Montbéliarde

La zone d'origine de cette vache se situe en Franche-Comté.
Elle est à la base de la fabrication de nombreux fromages en appellation d'origine protégée : comté, reblochon, morbier, mont d'Or, abondance, bleu de Gex, bleu du Vercors-Sassenage, cantal…
La Montbéliarde est la première laitière dans les appellations d'origine protégées françaises, et produit conjointement une viande de qualité.
© Arnaud 25 / licence CC by Wikipedia
© Arnaud 25 / licence CC by Wikipedia

• L’Abondance
Cette race porte le nom de sa vallée d’origine, au sein du Chablais (Haute-Savoie)
Son lait est transformé en fromages AOC : Reblochon, Abondance ou Beaufort, Tomme et Emmental de Savoie.
Cette race est présente dans 13 départements français en Rhône-Alpes et dans le Massif Central.

La Bleue du Nord
La race Bleue du Nord est originaire de la région de l’Avesnois, près de la frontière belge.
C’est une race adaptée aux climats froids et humides.
La viande Bleue du Nord est appréciée pour sa tendreté et sa faible proportion de gras.

• La Brune
La race Brune occupe trois régions françaises : le Nord-Est, le Sud du Massif Central et le Nord des Pyrénées.
C'est avant tout un animal laitier : son lait, riche en protéines, est bien adapté à la fabrication de fromages. 

La Normande
La race est présente en Normandie, dans l’Ouest, le Centre-Ouest et le Sud-Ouest de la France.
Elle permet aux éleveurs de produire un lait de qualité, riche en protéines (TP le plus élevé des races laitières en France) et sa viande est très appréciée pour sa saveur et son persillé.

• La Pie Rouge des Plaines
La Pie Rouge des Plaines est une race mixte, plutôt laitière.
Son lait contribue largement à la production du beurre breton, de crème fraîche et de fromages au lait cru.
La race est principalement implantée en Bretagne et en Haute-Normandie.

• La Rouge Flamande
On la rencontre aujourd’hui principalement en Région Nord-Pas-de-Calais, mais également dans quelques élevages dans la Somme, les Ardennes et la Normandie.
Son lait est abondant et très riche en protéines. On le transforme notamment en mimolette ou en maroilles.

La Simmental Française
Cette race fait partie de la grande famille des pie rouge des montagnes. 
Initialement élevée en Franche-Comté, elle s'est développée au sud du Massif central et en Bourgogne (Côte d'Or).
Elle participe à l'élaboration des fromages AOC : Comté, Mont d'or, Morbier et bleu de Gex en Franche-Comté, et Laguiole dans le Massif central.

La Tarentaise
La race porte le nom de la haute vallée savoyarde où elle a pris naissance.
Elle produit un lait riche en protéines et équilibré, favorable à la production de fromages : Beaufort (AOC), Tomme de Savoie, Reblochon (AOC). 

• La Vosgienne
Cette race se trouve essentiellement dans le massif des Vosges.
Son lait est transformé en munster fermier.
Les vaches de réforme et les veaux sont appréciés en boucherie pour la qualité de leur viande.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus