Beaune : Sandrine Bonnaire, Ludivine Sagnier et Marina Foïs seront les femmes fatales du 8e festival du film policier

Ludivine Sagnier était venue défendre un film en compétition en 2015, elle revient en 2016 dans le jury. / © BestImage
Ludivine Sagnier était venue défendre un film en compétition en 2015, elle revient en 2016 dans le jury. / © BestImage

Du 30 mars au 3 avril 2016, Beaune accueillera le 8e festival international du film policier. La composition du jury vient d'être dévoilée, ainsi que la liste des 8 films en compétition pour le Grand Prix. Présentation, en avant-première ! 

Par T.S.

Depuis 2009, Beaune a pris le relai de Cognac pour organiser le festival international du film policier. Pour la 8e édition bourguignonne de l'événement, la formule reste la même. Pendant 5 jours, le public pourra voir 40 films policiers au Cap Cinéma de Beaune, dont 8 seront en compétition pour gagner le Grand Prix, samedi 2 avril 2016. 

Le jury présidé par Sandrine Bonnaire 


Cette année, c'est la comédienne et réalisatrice Sandrine Bonnaire qui présidera le jury principal. Pour arrêter le palmarès, elle aura à ses côtés une fine équipe, composée de stars du cinéma français : Jean-Pierre Améris (réalisateur et scénariste, "Les émotifs anonymes" en 2010), Cédric Anger (réalisateur de "La prochaine fois je viserai le coeur" en 2014), Marina Foïs (comédienne), Melvil Poupaud (comédien, réalisateur et scénariste), Ludivine Sagnier (comédienne, "Swimming Pool" en 2003, "Mesrine" en 2006), et Pierre Schoeller (réalisateur et scénariste, "L'exercice de l'état" en 2010).

8 films sont en compétition 


Le jury devra récompenser l'un des 8 films en compétition du Grand Prix, et du Prix du jury. Voici les films retenus : 

  • BRAQUEURS (The Crew), de Julien Leclercq (France)
Yanis, Éric, Nasser et Franck forment l’équipe de braqueurs la plus efficace de toute la région parisienne. Entre chaque coup, chacun gère comme il peut sa vie familiale, entre paranoïa, isolement et inquiétude des proches. Par appât du gain, Amine, le petit frère de Yanis, va commettre une erreur... qui va les obliger à travailler pour des caïds de cité. Cette fois, il ne s'agit plus de braquer un fourgon blindé, mais un go-fast transportant plusieurs kilos d'héroïne. Opposant rapidement braqueurs et dealers, la situation s’envenime…
"Braqueurs", de Julien Leclercq


  • DESIERTO, de Jonàs Cuaron (France-Mexique)
Désert de Sonora, sud de la Californie. Au coeur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de Mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l’immensité les épuisent et les accablent... Soudain, des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un.
"Desierto", de Jonás Cuarón

  • DIAMANT NOIR (Dark Inclusion), de Arthur Harari (France, 1er film)
Bête noire d’une riche famille de diamantaires basée à Anvers, Pier Ulmann vivote à Paris entre chantiers et larcins qu’il commet pour le compte de Rachid, sa seule "famille". Son histoire le rattrape le jour où son père, après une longue déchéance, est retrouvé mort dans la rue, et qu'il ne laisse rien à son fils, à part l’histoire de son bannissement par les Ulmann et une soif amère de vengeance. Quand Pier se rend à Anvers, à l’invitation de son cousin Gabi, pour y rénover les bureaux de la prestigieuse firme Ulmann, la consigne donnée par Rachid est simple : « Tu vas là-bas pour voir, et pour prendre.» Mais un diamant n'a jamais une seule facette seulement…
"Diamant Noir", de Arthur Harari


  • FRITZ BAUER, UN HEROS ALLEMAND, de Lars Kraume (Allemagne)
Pour sauver son pays, il faut savoir le trahir. En 1957, le juge Fritz Bauer apprend qu'Adolf Eichmann se cache à Buenos Aires et il rêve de l'extrader. Les tribunaux allemands préfèrent tourner la page plutôt que de le soutenir. Fritz Bauer décide alors de faire appel au Mossad, les services secrets israéliens…
"Fritz Bauer, un héros allemand", de Lars Kraume


  • LEA, de Marco Tullio Giordana (Italie)
Lea a grandi dans une famille criminelle en Calabre. Le père de sa fille Denise est aussi membre de la mafia. Lea aspire cependant à une vie différente pour sa fille, sans violence, ni peur ni mensonge. Elle décide de coopérer avec la justice, pour bénéficier du régime de protection des témoins et ainsi tenter de s'enfuir... Inspiré de l'histoire vraie de Lea Garofalo, le combat d'une femme pour échapper à la mafia.
"Lea", de Marco Tullio Giordana


  • MAN ON HIGH HEELS, de Jang Jin (Corée du Sud)
Ji-wook est un policier endurci bardé de cicatrices, prêt à tout pour arrêter les criminels qu’il poursuit, et tout particulièrement Heo-gon, un membre de la mafia connu pour sa cruauté. Sa jeune collègue, Jang-mi, traque, elle, un violeur en série et tombe peu à peu amoureuse de Ji-wook. Sans savoir que celui-ci ne nourrit en fait qu’un seul désir : celui de devenir une femme...
"Man on high heels", de Jang Jin


  • TO STEAL FROM A THIEF, de Daniel Calparsoro (Espagne-France)
Un matin pluvieux, six hommes armés et masqués attaquent une banque à Valence. Les braqueurs semblent avoir une mission simple et précise : vider le plus de coffres-forts possible avant de s’échapper par un tunnel. Mais l’opération pourrait bien prendre une dimension politique et éclabousser le gouvernement en place. Le directeur de cabinet de la présidente découvre en effet que son propre parti a commandité le braquage dans l’espoir de mettre la main sur des documents compromettants, enfermés dans un des coffres forts de la banque. Les pluies torrentielles qui s'abattent sur la ville ayant inondé l'accès au tunnel, les braqueurs décident de tout mettre en oeuvre pour parvenir à s’échapper sans que personne ne découvre le contenu secret du coffre n° 314...
"To steal from a thief", de Daniel Calparsoro


  • VERY BIG SHOT, de Mir-Jean Bou Chaaya (Liban-Qatar) 
Condamné et incarcéré il y a cinq ans pour un meurtre commis par son frère aîné Ziad, Jad est sur le point d’être libéré. De son côté, Ziad, pourtant déterminé à changer de vie et à renoncer au trafic de drogue, voit ses projets contrariés par son fournisseur et se retrouve, malgré lui, entraîné dans une opération à grande échelle de trafic d’amphétamines à travers la frontière libano-syrienne. À sa sortie de prison, Jad souhaite se joindre à lui pour ce dernier coup qui devrait permettre aux deux frères de tourner définitivement cette page de leurs vies, ce que Joe, le troisième frère, désapprouve totalement. Mais suite à une découverte faite par Ziad, le trio va se trouver entraîné dans une nouvelle aventure qui changera leurs vies à jamais…
"Very Big Shot", de Mir-Jean Bou Chaaya



A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus