• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Châtenoy-le Royal : la SPA fête ses 100 ans

© Pixabay
© Pixabay

La SPA du Chalonnais a vu le jour en 1918 à Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. Depuis elle a déménagé à Châtenoy-le-Royal et s’est agrandie. Cent ans après sa création, elle dispose de 120 boxes pour accueillir les animaux.
 

Par Fatima Larbi

La SPA ( société protectrice des animaux ) a été créée en 1845 par Etienne Pariset. Elle devait protéger les chevaux parisiens malmenés par leurs cochers.
Depuis, son action s’est élargie à d’autres espèces, bien sûr les animaux domestiques comme les chiens et les chats, mais aussi à toutes les espèces ayant besoin d’aide : rongeurs, oiseaux, vaches…

Le premier refuge a vu le jour en 1903 à Genevilliers et aujourd’hui la SPA est présente dans toute la France avec 62 refuges et maisons SPA et 12 dispensaires.

 
La SPA (Société Protectrice des Animaux) de Chalon-sur-Saône en 1918 / © SPA Châtenoy-le-Royal
La SPA (Société Protectrice des Animaux) de Chalon-sur-Saône en 1918 / © SPA Châtenoy-le-Royal


 

► La SPA de Châtenoy-le-Royal a 100 ans


En Bourgogne-Franche-Comté, le refuge SPA de Châtenoy-le-Royal, en Saône-et-Loire, a ouvert ses portes aux animaux en 1918. A l’époque, le refuge se trouvait à Chalon-sur- Saône, avenue Boucicault.

Avec l’augmentation des abandons et, le nombre croissant d'animaux à recueillir, la SPA déménage en 1964 à Châtenoy. Le site compte alors une trentaine de cages.

Depuis le refuge s’est agrandi, 120 boxes accueillent actuellement 80 chiens et 90 chats.

Une fourrière a été construite pour prendre en charge les animaux trouvés. Il faut attendre un délai légal de 8 jours, sans réclamations, avant qu’un animal puisse être transféré vers le refuge.

Contrairement à d’autres structures de la SPA, le site de Châtenoy-le-Royal ne peut pas prendre en charge les NAC (nouveaux animaux de compagnie) tels que les serpents, furets, rats, oiseaux exotiques… En effet, la place manque.
© Pixabay
© Pixabay


En 2010, les locaux ont été entièrement rénovés. Après 3 ans de travaux, les animaux disposent de box tout neufs, avec de  l’herbe végétale. Les niches disposent de chauffage par le sol et une grande infirmerie toute neuve accueille les animaux.

Des panneaux solaires ont été installés. La SPA de Châtenoy-le-Royal est devenu un refuge écologique qui s’étend sur 3 475 mètres carrés et rayonne sur 180 communes du nord du département de Saône-et-Loire.

Dix salariés accompagnés par une quinzaine de bénévoles, prennent soins des animaux.

Samedi 13 et dimanche 14 octobre 2018, à l’occasion de journées portes ouvertes, les visiteurs pourront découvrir le refuge et les animaux et qui sait, pour certains, en adopter un ?
© Pixabay
© Pixabay


L'émission C’est votre tour, présentée par Clément Jeannin, est en direct du refuge SPA de Châtenoy-le-Royal le mercredi 26 septembre 2018.
 

► Quelles sont les missions de la SPA ?


Surtout connue pour recueillir et héberger les animaux abandonnés, au moment des vacances, les missions de la SPA ne s’arrêtent pas là.
Elle lutte contre la maltraitance, soigne les animaux des propriétaires démunis et organise des actions pour sensibiliser le grand public.

Son action auprès des pouvoirs publics a participé à l’évolution de l’intérêt pour la cause animale en France. On peut citer 2 dates importantes :
- 1994 : le nouveau code pénal réprime les actes de cruauté envers les animaux par de la prison et des amendes.
- 2015 : l’adoption par le Parlement de la proposition de loi qui donne aux animaux le statut "d’êtres vivants doués de sensibilités".
 

►La SPA en quelques chiffres
 

- 42 390 animaux ont été accueillis dans les refuges de la SPA
- 38 433 animaux ont été adoptés grâce à la SPA
- 112 000 animaux ont bénéficié des soins de la SPA
- 9 000 enquêtes ont été menées pour prévenir la maltraitance animale
- 432 investigations ont été réalisées par la Cellule Anti Trafic de la SPA pour démanteler les trafics organisés
(Chiffres 2017)
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Auxerre : le refuge de la SPA est saturé, l'association lance un appel

Les + Lus