Eolane : le futur du site de Montceau-les-Mines jugé à Chalon-sur-Saône

L’audience au tribunal de grande instance concerne un recours déposé par le comité d’établissement. Les salariés veulent un plan de reprise.

Ils étaient une soixantaine au palais de justice de Chalon-sur-Saône. Des salariés du site d’Eolane de Montceau-les-Mines sont venus maintenir la pression. Leur objectif : contraindre l’employeur à proposer un plan de reprise.

Un recours, déposé par le comité d’établissement et le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail), est examiné mardi 24 juillet par le tribunal de grande instance. Le jugement sera mis en délibéré.
 

La fermeture annoncée en 2017


Le groupe Eolane, présent dans 5 pays, a annoncé en 2017 la fermeture de 3 sites. Parmi eux, celui de Montceau-les-Mines était visé. 85 postes sont concernés.

Dans l’incompréhension, les salariés se sont mobilisés et ont multiplié les manifestations. En novembre 2017, ils ont manifesté en chanson, avec le soutien de la Mère en gueule, groupe théâtral du bassin minier de Montceau-les-Mines.

"Qooq", une tablette numérique connue aux Etats-Unis


Le site d’Eolane à Montceau-les-Mines était pourtant un exemple du "made in France" qui s’exporte. La tablette culinaire tactile "Qooq", assemblée en Saône-et-Loire, a été mise en valeur  par Oprah Winfrey, animatrice vedette de la télévision américaine. Cette dernière a choisi en 2011 cette tablette culinaire parmi sa sélection annuelle de produits.