Meurtre de Jacques Vaude : un homme a été entendu par un juge en Saône-et-Loire

L’ancien président de l'office de tourisme d'Autun avait été retrouvé mort en 2013. Un ressortissant des pays de l’Est vient d’être présenté à un juge de Chalon-sur-Saône. Il sera de nouveau entendu dans les prochains jours.


La mort de Jacques Vaude avait créé une grande émotion en octobre 2013.
Le septuagénaire avait tenu pendant des années l’hôtel du Morvan sur la place de Saint-Léger-sous-Beuvray. Il avait été retrouvé mort à son domicile, victime d’un coup violent à la tête. Sa compagne avait aussi été grièvement blessée.

Un homme a été entendu par un juge de Chalon-sur-Saône vendredi 19 février 2016 dans le cadre de cette affaire.
Il s’agit d’un ressortissant d’un pays européen, a indiqué Christophe Rode, procureur de la République de Chalon à France 3 Bourgogne.
"L’ADN de cette personne n’a pas été retrouvé sur les lieux. Ce sont des rapprochements avec certains faits qui ont attiré l’attention sur cet homme qui était emprisonné dans son pays et qui demandent vérification. Mais, il ne s'agit pas d'un rebondissement", a-t-il précisé. En fait, l'homme aurait été présent à Autun le soir du drame. Il pourrait avoir un lien avec le ou les auteurs de l’assassinat.

L’homme a été transféré en France. Il a été présenté devant un juge et a refusé de répondre à ses questions. Il sera de nouveau entendu au début du mois de mars.
En attendant, il est emprisonné au centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand, a ajouté le procureur.

Il y peut-être du nouveau 2 ans et demi après le meurtre de Jacques Vaude à son domicile d'Autun, en Saône-et-Loire. Un homme, originaire des pays de l'Est, a été entendu par un juge. Il est actuellement incarcéré dans une prison du département.

Commentaire : Sébastien Kerroux / Montage : Cécile Frèrebeau