Violences urbaines après la mort de Nahel : couvre-feu instauré dans 3 quartiers à Chalon-sur-Saône

Après une nouvelle nuit de violences urbaines suite à la mort de Nahel, Gilles Platret, le maire (LR) de Chalon-sur-Saône, a pris un arrêté pour instaurer un couvre-feu. Mesure effective à partir de ce vendredi soir, 22 heures, dans 3 quartiers de la ville.

À la suite des violences urbaines dans la nuit du 29 au 30 juin, plusieurs municipalités en France ont instauré un couvre-feu. La ville de Chalon-sur-Saône instaure aussi un couvre-feu de 22 heures ce soir jusqu'au samedi matin 6 heures.

"Les petites frappes ne feront pas la loi !"

Le maire LR de Chalon, Gilles Platret s'est exprimé sur les réseaux sociaux, en commentant son arrêté de couvre-feu : " les petites frappes ne feront pas la loi !".

Ce sont les quartiers des Prés-Saint-Jean, du plateau Saint-Jean et du Stade qui sont concernés par le couvre-feu.

Les 3 quartiers concernés sur la commune de Chalon-sur-Saône sont : le quartier du Stade (en bleu), des Prés-Saint-Jean (en vert) et du plateau Saint-Jean (en orange)

Par ailleurs au niveau national, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets l'arrêt des bus et des tramways dans toute la France après 21 heures.

Le ministre a aussi demandé la "prise systématique d'arrêtés d'interdiction, de vente et de transport" de mortiers d'artifice, de bidons d'essence, d'acides et de produits inflammables et chimiques.

Contexte tendu depuis jeudi à Chalon

Ce couvre-feu intervient à Chalon-sur-Saône, dans un contexte tendu, alors qu'un policier municipal avait failli être renversé par un conducteur aux Prés-Saint-Jean jeudi 29 juin dans la matinée. 

► "Il lui a foncé dessus délibérément" : un mineur de 17 ans manque de renverser un policier à Chalon-sur-Saône

Le maire de Chalon avait condamné "avec la plus extrême fermeté la tentative exercée à l'encontre d'un des policiers municipaux de Chalon, sur qui un conducteur a foncé ce matin, dans le quartier des Prés-Saint-Jean" 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité