VIDÉO. Cette cathédrale de Bourgogne retrouve enfin ses couleurs d'origine : "elle était dans un état d'encrassement catastrophique"

durée de la vidéo : 00h01mn41s
Reportage TV France 3 Bourgogne sur les travaux de la cathédrale Saint-Vincent à Chalon-sur-Saône. ©A.Delacour / R.Libaz / R.Nectoux

Depuis mars 2024, des travaux sont en cours à la cathédrale Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Ceux-ci vont durer jusqu'en 2027. Ils visent à restaurer la splendeur de l'édifice et renforcer les normes de sécurité pour les futurs touristes. Le bâtiment sera ouvert en septembre 2025, pour une visite des chantiers.

Classé monument historique dès le début du XXe siècle, la cathédrale prône fièrement sur la place qui porte son nom. Construite à partir de 1090 dans un style roman, elle reçoit sa plus grosse restauration depuis 150 ans, de la crypte aux combles, en passant par le parvis.

"C’est le cœur historique de la ville, c’est un objet de fierté pour les Chalonnais", déclare Gilles Platret, maire (LR) de Chalon-sur-Saône. 

Le chantier durera jusqu'en 2027, avec plusieurs phases. La première phase se finira fin 2024, elle aspire à restaurer la nef, le bas-côté nord et sud et les couvertures. Le coût des travaux est estimé à 5,9 millions d’euros, et est financé à 50% par la ville de Chalon-sur-Saône.

On n’embellit pas un patrimoine, on lui rend justice.

Frédéric Didier

Architecte Chef des Monuments Historiques de France (ACMH)

Le premier but de ce "décrassage" du monument historique de Chalon-sur-Saône, est de restaurer l'édifice, tel qu'il était à l'origine, dans un but de conservation du patrimoine.

"Elle était dans un état d’encrassement catastrophique, alors que c’est un établissement magnifique", confie Frédéric Didier, "l'enjeu est de faire découvrir, ou redécouvrir, la cathédrale et son patrimoine aux Chalonnais et à ceux qui passeront la porte".

Afin de retrouver les couleurs d'origine du bâtiment, qui existe depuis le XIème siècle, les ouvriers projettent du latex à l'état liquide qui permet d'enlever les impuretés de la pierre. Et quand la pierre retrouve sa splendeur, elle livre par endroits ses secrets. À l’image de cette fresque datée du 19e siècle.

"C'est primordial que le patrimoine soit vu, on est dans une démarche de mise en valeur", s'enthousiasme Frédéric Didier, architecte chef des monuments historiques de France. 

Quand la cathédrale Notre-Dame de Paris a brûlé , je me suis immédiatement inquiété si nous, on était bon au niveau de la protection incendie. Ce n’était pas le cas.

Gilles Platret

maire de Chalon-sur-Saône

Ce chantier est également l'occasion pour la ville de renforcer sa protection incendie au niveau des combles et de la charpente, afin d'éviter qu'un tel drame se répète. Ce n'est pas la seule norme de sécurité sur laquelle les travaux portent.

"On travaille aussi sur la sécurité éclairage et sur l'accessibilité au public, c'est un gros enjeu car c'est un édifice qui est vivant. On a aussi changé le système de chauffage qui salissait l'édifice", ajoute Frédéric Didier. 

Un enjeu touristique et économique important

Chalon-sur-Saône est l'une des villes les plus touristiques de Saône-et-Loire. Le département qui investit le plus dans le tourisme en Bourgogne-Franche-Comté, après la Côte-d'Or.

Les événements, où la fréquentation est la plus importante en Saône-et-Loire, ont lieu dans la ville. Chalon dans la rue a notamment rassemblé 180 000 personnes en 2022 et le carnaval chalonnais, 86 000.

“La cathédrale est un enjeu touristique et économique de demain. On a l’ambition, on voit que la fréquentation touristique de Chalon-sur-saône et du Grand Chalon augmente fortement. Ça va conforter cette dynamique”, assure le maire de la ville.

► À LIRE AUSSI : Chalon-sur-Saône : le cloître de la cathédrale Saint-Vincent accueille de nouveau le public

Rénover la cathédrale va donc permettre à l'édifice d'accueillir plus de touristes et de public. Premier rendez-vous, septembre 2025, où la ville va organiser des visites du chantier ouvertes au public, à l’occasion des journées du patrimoine. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité