Vidéo : l'incroyable panier à la dernière seconde qui fait gagner Chalon à Strasbourg, 71 à 70

Jean-Denys Choulet félicite son joueur Jérémy Nzeulie, décisif dans la victoire de Chalon à Strasbourg, le 17 juin 2017.
Jean-Denys Choulet félicite son joueur Jérémy Nzeulie, décisif dans la victoire de Chalon à Strasbourg, le 17 juin 2017.

L'épisode 3 de la finale du championnat de France de basket entre Strasbourg et Chalon a été passionnant, et conclu par un panier victorieux de Jérémy Nzeulie (71-70). L'Elan reprend l'avantage du terrain et mène 2-1 dans cette série.

Par T.S.

Quelle sensation ! Seulement deux jours après avoir perdu de justesse au Colisée (74-72) le deuxième match de la finale, l'Elan Chalon a réagi en empochant le troisième au Rhénus de Strasbourg. Menés au score pendant 39 minutes, les Chalonnais ont réussi à passer devant dans la dernière, puis à gagner sur un panier incroyable de Jérémy Nzeulie inscrit à la dernière seconde du match ! Un scénario parfait pour l'Elan, qui récupère son avantage du terrain dans cette série (2 victoires à 1, et au pire un 5e match au Colisée vendredi 23 juin). 


Sur cette vidéo postée sur la page Facebook du Grand Chalon, la dernière action vue du banc chalonnais... Avec l'explosion de joie de toute l'équipe !
 

 

Une finale indécise


A l'image du match 2 perdu au Colisée, la SIG a fait la course en tête (25-20 à la 10e, puis 39-36 à la pause). Enervés par l'arbitrage, les Chalonnais sont même au bord de l'implosion dans le 3e quart-temps, après deux fautes techniques sifflées à John Roberson (20 points et meilleur marqueur de la partie) puis à l'entraîneur Jean-Denys Choulet. Ce dernier n'abdique pas pour autant, et demande au contraire à ses hommes de jouer encore plus dur. Une volonté qui finira par payer dans les dernières minutes : l'Elan passe un 13-2 à la SIG, qui est terrassée par le dernier tir réussi par Nzeulie au buzzer (71-70). 



Avec cette victoire, Chalon reprend la main (2 victoires à 1) dans cette finale au meilleur des 5 matchs. L'Elan a désormais deux chances de conquérir le titre de champion de France : lundi à Strasbourg, et (au besoin) vendredi 23 juin au Colisée de Chalon-sur-Saône pour l'éventuel 5e et dernier épisode de cette finale haletante. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Maëlys : l'avocat du suspect conteste la chronologie du procureur

Près de chez vous

Les + Lus