Chalumeau et Vadot, ceux qui ont fait chuter Chaintron, le président de la Saône-et-Loire

C'est un désaveu pour le président sortant du conseil général de Saône-et-Loire, Rémi Chaintron et sa colistière Sabine Scheffer n'obtiennent que 33,7% des voix. Le binôme de droite, Mathilde Chalumeau et Anthony Vadot, l'emporte donc haut la main avec 66,3% des suffrages. 

Par Murielle Bessard

Ils ont fait tomber le président du conseil général Rémi Chaintron sur son canton de Louhans. Mathide Chalumeau et Anthony Vadot, maire de Branges, l'ont emporté avec plus de 2600 voix d'avance. le binôme s'est retrouvé ce matin sur le marché de la commune. 

En 2008, Anthony Vadot avait pris la mairie de Branges, il est alors l'un des plus jeunes maires de France. 7 ans plus tard, pari réussi, il accède au conseil départemental mais il va devoir faire des choix. 

Portrait par Damien Boutillet et Romy Ho-a-Chuck

Vadot, le tombeur de Chaintron




Les résultats du scrutin


Rémi Chaintron (PS) est battu. C’est le binôme de droite, Mathilde Chalumeau et Anthony Vadot qui remporte le 2nd tour des élections départementales avec plus des 2/3 des voix. Le président sortant du conseil général de Saône-et-Loire perd donc son siège.

La nouvelle n’est pas une surprise. La situation de Rémi Chaintron et Sabine Scheffer était délicate. Ils étaient arrivés en 2ème position au 1er tour avec près de 1500 voix de retard sur le binôme de droite. Un retard difficile à combler d’autant plus que le Front National qui avait engrangé 20,7% des votes n’avaient pu se maintenir.

Le seul espoir qui restait au tandem de gauche, c’est de motiver les électeurs de gauche pour qu’ils aillent voter. Dans l’entre deux tours, le binôme a donc multiplié les portes à porte. Mais la participation avait déjà été importante au 1er tour. Difficile donc de croire que cela pouvait suffire.

Le résultat est clair : le tandem de droite bénéficie d'un très bon report de voix des électeurs qui avaient voté pour les candidats du Front National au 1er tour. En effet, Mathilde Chalumeau et Anthony Vadot obtiennent plus de 1.000 voix de plus qu'au 1er tour, alors que le binôme de gauche en gagne moins de 150 par rapport au 1er tour. 

Mathilde Chalumeau et Anthony Vadot bénéficient aussi sans doute du contexte national de rejet de la politique gouvernementale. Peut-être aussi le lien entre Rémy Chaintron et Arnaud Montebourg a-t-il été fatal au binôme de gauche. Rémy Chaintron avait pris sa place à la tête du département lorsqu'Arnaud Montebourg avait été élu au gouvernement.




Les résultats du 1er tour :
 / ©
/ ©

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus