Employé de mairie, il est l'un des meilleurs jockeys amateurs de France et sera aux mondiaux : "le rêve d'une vie"

Jonathan Plassard est employé à la mairie de la Chapelle-de-Guinchay, en Saône-et-Loire. Mais à côté, il est l'un des meilleurs jockeys amateurs du pays. En avril, il représentera la France à l'occasion des championnats du monde amateur de courses de chevaux.

Il est animateur périscolaire la semaine, et l'un des meilleurs jockeys de France le week-end. À la Chapelle-de-Guinchay (Saône-et-Loire), Jonathan Plassard est devenu une vedette. Cet employé de la mairie va participer aux championnats du monde amateur de course de chevaux dans moins de deux mois. 

L'équitation, c'est une histoire de famille chez les Plassard. "Mon père est un ancien jockey et ma mère une ancienne cavalière amateure. Mes grands-parents sont propriétaires de chevaux, j’ai toujours baigné dans ce monde-là. J’ai commencé à cinq ans dans un centre équestre, et j’ai commencé par des courses poney. J’ai obtenu une licence pour faire des courses de chevaux en 2015, et je n’ai pas arrêté depuis."

14 courses dans le monde entier

Plus jeune, l'équitation n'était pas le seul sport qu'il pratiquait à haut niveau. Jonathan a joué au football en cinquième division. Il a même été entraîné par Alain Griezmann à Mâcon. Mais en 2020, il décide de ranger les crampons pour se consacrer pleinement à la course de chevaux.

La passion du cheval était plus forte, c'est une adrénaline qui est incomparable. 

Jonathan Plassard

Jockey amateur

Depuis 2015, Jonathan consacre quasiment l'intégralité de ses week-ends à sa passion. En 212 courses, il en remporte 22 et finit 114 fois dans les cinq premiers. Des résultats qui attirent l'attention du club des gentlemen rider. Ils lui proposent alors de participer aux championnats du monde de course de chevaux amateurs. "Au début, j'ai cru que c'était une blague. J'ai commencé à réaliser quand j'ai reçu les papiers."

Les championnats démarrent en avril. Au programme, 14 courses à l'international, dont deux en France à Vichy et Claire-Fontaine. "Ce sont des courses entre 1 000 et 3 000 mètres sur du plat. Plus on finit haut dans le classement, plus on gagne des points, et à la fin on fait les comptes."

Un emploi du temps aménagé par la mairie

Une chance qui ne se présente pas deux fois dans une vie et la mairie l'a bien compris. Animateur dans le périscolaire et agent technique à la Chapelle-de-Guinchay, Jonathan bénéficie d'un emploi du temps aménagé. "J’ai vu avec le maire pour décaler mes heures. Il y a certaines épreuves où je vais devoir partir dès le vendredi ou rentrer le lundi."

L'objectif est clair pour Jonathan : remporter le titre. Pour y parvenir, il a mis en place une routine. "Je cours deux fois par semaine, j'ai une alimentation équilibrée, je m'entraîne tous les mercredis matin avec mon entraîneur. On entraîne les chevaux aussi, on les fait galoper. Ce sont de vrais athlètes, ils sont chouchoutés."

Première course dans moins de deux mois pour Jonathan Plassard. Et nul doute que toute la commune de la Chapelle-de-Guinchay sera derrière lui !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité