Cet article date de plus de 5 ans

Fête de la rose : Arnaud Montebourg officialise sa candidature à l'élection présidentielle.

Arnaud Montebourg a confirmé dimanche 21 août 2016 sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Le discours de l'ancien ministre du Redressement économique, était très attendu à la Fête de la rose, sur ses terres à Frangy-en-Bresse, en Saône-et-Loire. 

Arnaud Montebourg a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, selon le verbatim de son discours, mis en ligne sur son site de campagne dont voici un extrait : 

 

durée de la vidéo: 00 min 16
Arnaud Montebourg annonce sa candidature à l'élection présidentielle ©France 3 Bourgogne

En vérité, je n’aurais pas dû être là devant vous à proposer un projet alternatif. car pour moi, l’alternative était celle que nous avions cru mettre au pouvoir il y a quatre ans. elle était celle pour laquelle nous nous étions battus pendant des années, que nous avions débattue, travaillée, réfléchie pendant si longtemps et non sans peine, elle le fût ici, à cette tribune de frangy, tant de fois !

Quatre années plus tard, qui n’éprouve le sentiment d’un gâchis, d’une grande occasion manquée, d’un oubli général de ceux qui nous ont mandatés et avec eux des leçons cruelles du 21 avril 2002 ?




 







 

durée de la vidéo: 03 min 12
Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg annonce sa candidature dans un discours-fleuve

" Le bilan de ce quinquennat n'est pas défendable", poursuit Arnaud Montebourg dans son discours "et j’en prends ma juste part.
La faute que j’ai commise, c’est celle de n’avoir pas réussi à infléchir, corriger, convaincre. car la bataille intérieure au sein du gouvernement auquel j’appartenais fut sévère, sérieuse et ininterrompue. bien qu’ayant tenté tant de fois de me battre avec d’autres, j’ai compris à l’usure que mes idées, nos idées n’étaient décidément pas au pouvoir. et lorsque l’espoir qu’elles le seraient jamais un jour définitivement s’envola, il fallut décider de partir, quelle qu’en serait la forme. ce fut donc frangy 2014
!"

(...) Mon expérience que je propose aux français est différente. Les huit années de jeunesse pendant lesquelles j’ai exercé le métier d’avocat m’ont enseigné l’injustice sur terre. Les quinze années de mandat parlementaire m’ont appris la faiblesse de notre démocratie. Les quatre années comme président du département de la Saône-et-Loire m’ont formé aux difficultés de la gestion. Et les deux années et demi au ministère de l’économie et du redressement productif m’ont convaincu que pour transformer ce pays tel que nous l’avions rêvé, il fallait les leviers d’action du président de la république.

Voilà pourquoi nous avons lancé le projet France avec plusieurs dizaines de milliers de nos compatriotes.
Voilà pourquoi je suis revenu ici à Frangy.
Je suis revenu pour agir, pour m’engager et cette fois pour réussir !

Je suis candidat à la présidence de la république française.

Je suis bien conscient de la difficulté de la tâche à accomplir. je sais que jusqu’au mois de mai 2017 le chemin sera escarpé et les obstacles à vaincre seront innombrables. mais je suis convaincu que nous pouvons cette fois l’emporter.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique arnaud montebourg parti socialiste