"J'ai hâte d'échanger avec les jeunes de Taizé" : Ursula von der Leyen à la rencontre de la communauté religieuse en Saône-et-Loire

Les rencontres internationales de Taizé, en Saône-et-Loire, sont marquées par la visite d'Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Elle est arrivée ce 26 août vers midi.

Après deux années de pandémie, les rencontres internationales ont repris leur cours à Taizé, en Saône-et-Loire. En 2022, cet évènement est marqué par la venue d'Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Arrivée ce vendredi à la mi-journée, l'une des femmes les plus puissantes du monde a un programme chargé en visites et en rencontres avec les jeunes.

Une visite essentiellement privée 

Dès l'après-midi du 26 août, elle est allée à la rencontre des jeunes de la communauté de Taizé. "J'ai hâte d'échanger avec les jeunes de la commune. Ce sera une formidable source d'inspiration ! " confiait-t-elle plus tôt dans un tweet. Le lendemain, au 27 août, elle donnera une conférence publique sur l’actualité européenne à 17 h 30. Les inscriptions pour la rencontre sont désormais closes mais il est possible d'y assister en ligne. 

La présidente de la Commission européenne se rend à cet évènement essentiellement à titre privé. Ce vendredi, la membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), et de confession protestante, va y rencontrer la communauté et prendre un temps en privé pour dialoguer avec les personnes présentes sur les lieux. Son objectif ? Renforcer l'amitié franco-allemande mais aussi donner confiance aux jeunes sur les institutions européennes.  

Un accueil en grande pompe 

Ursula von der Leyen a été acclamé lors de son arrivée à Taizé par une cinquantaine de personnes, dont de nombreux jeunes. "Sa venue est un signal fort", raconte un jeune. Une autre ajoute : "J'espère qu'elle ne nous parlera pas comme une politique mais plus de sa foi personnelle. J'espère aussi qu'elle pourra reconnecter les jeunes à la politique car on ne se sent pas concernés, ni écoutés."

Les personnalités politiques étaient aussi présentes pour accueillir la présidente de la Commission européenne : une douzaine d'élus, dont deux députés (Benjamin Dirx, député de la 1ʳᵉ circonscription de Saône-et-Loire et Louis Margueritte, député de la 5eme circonscription de Saône-et-Loire) et deux sénateurs (Marie Mercier, sénatrice de la Saône-et-Loire et Patrice Joly, sénateur de la Nièvre) ainsi qu'Arnaud Danjean, député du parti Démocrates-Chrétiens au Parlement européen.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité