Trois mois de suspension pour le jockey de Saône-et-Loire Pierre-Charles Boudot après sa mise en examen pour viol

Originaire de Paray-le-Monial en Saône-et-Loire Pierre-Charles Boudot a été suspendu trois mois de toute compétition hippique. Il avait été mis en examen ce mercredi 12 mai par le tribunal de Senlis (Oise) pour viol. Les faits remonteraient à la nuit du 17 au 18 février 2021.

Pierre-Charles Boudot est considéré comme le meilleur jockey français de sa génération.
Pierre-Charles Boudot est considéré comme le meilleur jockey français de sa génération. © Julien de Rosa/EPA/Newscom/MaxPPP

Pierre-Charles Boudot, le jockey star de sa discipline originaire de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) a été suspendu trois mois à titre conservatoire par France Galop, l'organisme qui gère les courses hippiques. L'annonce a été faite ce vendredi 14 mai. Pour rappel, le sportif de 28 ans est mis en examen pour viol depuis ce mercredi 12 mai.

Avec cette décision, Pierre-Charles Boudot ne pourra pas prendre part aux épreuves les plus importantes du printemps dans sa discipline. Il manquera notamment les Prix du Jockey-Club et de Diane qui se disputent durant le mois de juin. La suspension de trois mois pourrait être levée, ou bien prolongée selon les éléments de l'enquête qui seront livrés aux commissaires de France Galop.

Une mise en examen prononcée mercredi

Pour rappel, l'athlète a été mis en examen ce 12 mai pour viol par le parquet de Senlis (Oise) après 48 heures de garde à vue. Ce lundi 10 mai, le sportif professionnel avait été interpellé par les forces de l’ordre des suites d’une plainte d’une femme de 25 ans. Cette dernière, qui exerce la profession de cavalière d’entraînement, accuse Pierre-Charles Boudot de l’avoir drogué puis agressé sexuellement dans la nuit du 17 au 18 février dernier. Les faits auraient eu lieu à Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes, suite à une réunion hippique.

"Il est fort probable qu’on lui ait fait boire ou inoculer des produits pour annihiler son consentement. Elle a des flashs, de grands trous, des moments où son corps ne répondait plus", a détaillé ce lundi à l’AFP l’avocate de la plaignante, Me Justine Devred. L’enquête est instruite par le tribunal de Senlis, Pierre-Charles Boudot résidant dans l’Oise.

Le mis en cause nie les faits

Le mis en cause réfute totalement les accusations portées et affirme par la voix de son avocate que la relation était pleinement consentie. "La détermination de Pierre-Charles Boudot est plus grande que jamais. Il nie catégoriquement les faits", affirme Me Florence Gaudillière dont le client a d’ailleurs porté plainte au pénal.

Le 1er mars dernier, le natif de Paray-le-Monial avait réagi sur Twitter à la plainte déposée à son encontre. Il avait expliqué ne pas être "surpris". "J’ai été menacé par la famille de la plaignante", affirmait-il avant de conclure : "Je n’ai strictement rien à me reprocher". Voici le tweet ci-dessous.

Pierre-Charles Boudot est également placé sous le statut de témoin assisté pour subordination de témoin. Il aurait proféré des menaces à l’encontre de la plaignante. "Elle avait déposé une première plainte qu’elle avait retirée car elle avait subi des pressions dans son entourage professionnel. Finalement, elle a redéposé plainte à l’issue de questionnement des enquêteurs", précise Me Devred.

Pierre Bazire, un célèbre jockey français, est quant à lui mis en examen pour ne pas avoir dénoncé les actes commis en février dernier par Pierre-Charles Boudot. Il a également été suspendu trois mois.

La seconde procédure pour viol à son égard

Pour rappel, une autre jeune femme accuse le jockey d’avoir abusé d’elle en août 2015 à Deauville (Calvados) selon un mode opératoire similaire. Dans cette enquête en cours d’instruction, Pierre-Charles Boudot est placé sous statut de témoin assisté.

"Il y avait déjà une première victime, il y en a une deuxième. C’est la même façon de procéder, le même genre de contexte, des jolies filles, des trous noirs, des flashs, très différents de ce qu’elles peuvent connaître dans des soirées où il y a de l’alcool", a estimé Me Devred après la mise en examen du jockey ce 12 mai.

Qui est Pierre-Charles Boudot ?

Véritable référence de sa discipline, Pierre-Charles Boudot est originaire de Saône-et-Loire. Né à Paray-le-Monial, il découvre très rapidement le monde de l’hippisme avec son père qui entraîne des chevaux de course.

Formé à l’école des courses hippiques de Gouvieux dans l’Oise, il est depuis considéré comme le meilleur jockey de France, et l’un des plus grands spécialistes à travers le monde. Depuis le début de sa carrière, il compte 45 courses gagnées sur 131. En 2015, 2016 et 2020, il reçoit la Cravache d’or, le titre du jockey ayant gagné le plus de victoires en France sur une année.

Le 6 octobre 2019, Pierre-Charles Boudot termine premier du Prix de l’Arc de Triomphe, qui est considéré comme le championnat du monde des pur-sang dans le milieu du hippisme. Le titre le plus prestigieux pour un jockey.

Suite à sa mise en examen pour le tribunal judiciaire de Senlis, le jockey a interdiction de paraître dans le département de l’Oise et doit verser une caution de 50 000 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport hippisme justice société faits divers