Législatives 2017 : la gauche sauve un siège au second tour en Saône-et-Loire

Vue sur le village et la roche de Vergisson / © Daniel CULSAN / Licence CC by Wikimedia
Vue sur le village et la roche de Vergisson / © Daniel CULSAN / Licence CC by Wikimedia

En 2012, une vague rose avait déferlé sur la Saône-et-Loire. En 2017, La République En Marche s'installe : 3 députés LREM sont élus, Benjamin Dirx (1re), Rémy Rebeyrotte (3e) et Raphaël Gauvain (5e). Cécile Untermaïer (PS) a sauvé son siège dans la 4e. Josiane Corneloup (LR) est élue dans la 2e.

Par Muriel Bessard

A l'issue du 1er tour des élections législatives 2017, il semblait que les candidats de La République en Marche allaient remporter la mise et prendre la place des 5 députés socialistes élus ou réélus en 2012. Finalement, seuls 3 candidats du mouvement d'Emmanuel Macron ont franchi victorieusement le second tour, la gauche conserve un siège, dans la circonscription de Louhans-Tournus et la droite empoche un siège, dans la circonscription de Paray-Charolles-Digoin. 

Le 1er tour avait été fatal aux députés socialistes sortants : Christophe Sirugue (5ème circonscription), Philippe Baumel (3eme circonscription) avaient été battus dès le 1er tour. La droite s’en sortait mieux, avec 4 candidats encore en lice.


Dans la 1re circonscription, celle de Mâcon-Cluny, C’est Benjamin Dirx, un nouveau venu en politique, qui l'emporte avec 57,29% des voix face au maire LR de Mâcon Jean-Patrick Courtois. Cette circonscription était tenue par Thomas Thévenoud (ex PS), connu pour ses déboires fiscaux, et qui ne se représentait pas. 


Dans la 2e circonscription, celle de Paray-le-Monial-Charolles-Digoin, le candidat de LREM est Vincent Chauvet de LREM, proche de Rémy Rebeyrotte, maire d’Autun (et candidat dans la 3e circonscription de Saône-et-Loire) a finalement été battu. C'est la candidate LR, Josiane Corneloup qui devient députée après avoir recueilli 51,02% des voix. Elle avait fait campagne en critiquant "le parachutage" de son adversaire. La députée sortante, Edith Geugneau (PS) ne se représentait pas.



Dans la 3e circonscription, celle d’Autun-Le Creusot, c’est un duel LREM-LR qui était proposé. Rémy Rebeyrotte, le maire d’Autun, ex-socialiste, est arrivé en tête avec 55,44% des voix face à Charles Landre (Les Républicains). Rémy Rebeyrotte devra abandonner son mandat de maire et celui de président du Grand Autunois pour exercer celui de député. Cette circonscription était celle du député Philippe Baumel, socialiste, qui - avec 400 voix de moins que Charles Landre - n’a pas pu se maintenir au second tour.

Dans la 4e circonscription celle de Louhans-Tournus, c’est un duel de femmes auquel participaient les électeurs. Et à ce jeu, c'est la sortante qui l'a emporté : Cécile Untermaïer, députée socialiste sortante, a obtenu 54,67% des voix face à Catherine Gabrelle, candidate de La République En Marche. Cécile Untermaïer avait supprimé le mot "socialiste" de sa candidature pour se présenter comme une candidate "divers gauche".


Dans la 5e circonscription, celle de Chalon-sur-Saône-Montceau-Montchanin, c’est un duel tendu qui avait lieu entre Raphaël Gauvain (LREM) et Gilles Platret (LR). Le premier est un novice en politique mais il est arrivé en tête avec 55,09% des voix au second tour. Il a promis, dès son élection, de s'installer à Chalon. Son adversaire avait beaucoup critiqué le fait que Rapahël Gauvain vit à Paris. C’est Christophe Sirugue qui était le député de cette circonscription. L’ancien secrétaire d’Etat n’a pas passé la barre du second tour et avait annoncé qu’il voterait pour le candidat d’En Marche.

 

Retrouvez les résultats détaillés des élections législatives 2017 dans la Saône-et-Loire sur le site de France Info.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Du bison pour les fêtes!

Près de chez vous

Les + Lus