Cet article date de plus de 3 ans

Mâcon : après l’incendie, le foyer pour personnes handicapées pourrait ne jamais voir le jour

Dans la nuit du 20 au 21 octobre dernier, le chantier d'un foyer pour handicapés a pris feu à Mâcon. Le sinistre pourrait être d'origine criminelle. Une manifestation de soutien est prévue samedi 5 novembre. Les résidents et membres du personnel de l'établissement sont encore sous le choc.

Cette nuit-là, les flammes ont pratiquement tout ravagé. Et un peu plus d’une semaine après l’incendie, le bâtiment est encore fermé au public. Un foyer pour personnes handicapées devait voir le jour en ces lieux dans le courant du mois de novembre. Il faut maintenant tout recommencer.  "On avait un financement qui était bien mené, un dossier bien ficelé. Maintenant bien entendu, de gros problèmes financiers vont se poser en raison des remboursements qui vont courir et des travaux qui vont être à faire à nouveau. C’est 1 million d’euros qui sont partis en fumée", explique Jacques Tourny, conseiller départemental. Une somme impossible à assumer pour l’association des infirmes moteurs cérébraux de Saône-et-Loire.

C’est selon elle à la collectivité de mettre la main à la poche, sans quoi le projet ne verra pas le jour. Les huit personnes qui devaient être accueillies dans la structure sont actuellement logées dans un bâtiment qui ne respecte plus les normes pour personnes handicapées.

durée de la vidéo: 01 min 44
Mâcon : après l’incendie, le foyer pour personnes handicapées pourrait ne jamais voir le jour ©France 3 Bourgogne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers