À Mâcon, une femme chute d'un pont en voiture et tombe dans la Saône, la thèse du suicide envisagée

Dans la nuit de vendredi à samedi, une voiture a chuté du pont Saint-Laurent à Macon (Saône-et-Loire). Après plusieurs heures de recherche, une voiture et le corps d'une femme ont été repêchés. La thèse du suicide est retenue par la police.

À Mâcon, une voiture a chuté du pont Saint-Laurent dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 décembre. Après plusieurs heures de recherche dans la Saône, la voiture a été localisée et repêchée à l'aide d'une grue vers 14 h. Le corps d'une femme d'une trentaine d'années a été remonté. Il s'agit d'une personne de la région mâconnaise. La thèse du suicide est envisagée par les forces de l'ordre. 

Trois mètres de barrières ont été arrachés et après plusieurs heures d'interdiction de passage, il est à nouveau possible de circuler sur le pont. D'après le maire Jean-Patrick Courtois, la victime était seule à bord du véhicule. Plus tôt dans la journée, les secours avaient reçu le témoignage d'une femme à 5h58, à propos d'une barrière détruite sur le pont. Dès lors, un gros dispositif a été déclenché.

Des plongeurs, des bateaux et un hélicoptère mobilisés

Une cinquantaine de pompiers ont activement participé aux recherches. Des équipes de sauvetage aquatique du département ont été mobilisées ainsi que plusieurs bateaux, et un hélicoptère pour couvrir la zone dans l'espoir de retrouver le véhicule.

La profondeur de l'eau est de six mètres à cet endroit et le fort courant ont rendu la tache difficile pour les équipes d'intervention. "Cela rend les recherches compliquées, le débit est conséquent et la fraîcheur de l'eau empêche les plongeurs de rester longtemps dans la Saône", confirme Romain Comte.