VIDÉO. Cauet accusé de viols : Julie témoigne, "je n'ai aucune raison de mentir, j'ai tout à perdre"

Julie, originaire de Mâcon (Saône-et-Loire), accuse l'animateur radio Sébastien Cauet de l'avoir violée entre 2014 et 2022. La jeune femme, qui a porté plainte, est décidée à faire entendre la vérité. Elle témoigne sur France 3 Bourgogne.

Lorsque nous l'accueillons à la gare de Mâcon ce vendredi soir, Julie paraît encore bouleversée. Elle vient de vivre l'une des semaines les plus éprouvantes de sa vie. Le 18 novembre 2023, elle se rendait à la gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône (Ain) pour porter plainte contre Sébastien Cauet.

La jeune femme, aujourd'hui âgée de 25 ans, accuse le célèbre animateur radio de l'avoir violée lorsqu'elle avait 16 et 24 ans. Depuis, elle est au milieu d'un torrent médiatique, attaquée et jugée sur les réseaux sociaux. À France 3 Bourgogne, Julie se dit déterminée à aller au bout pour faire entendre la vérité. 

Cauet accusé de deux viols en 2014 et 2022

Tout commence en 2014. À cette époque, Julie a 16 ans. Elle est passionnée de radio, et elle admire le travail de Cauet. En janvier, la jeune femme gagne un jeu-concours pour une journée à Disneyland en compagnie de l'animateur de NRJ. "On était plusieurs à avoir gagné. À un moment, je suis montée avec lui dans un manège. On a parlé, et je lui ai dit que j’étais passionnée de radio."

durée de la vidéo : 00h03mn51s
Le témoignage de Julie, une jeune femme qui accuse de viols l'animateur radio Cauet. ©Valentin Casanova - France Télévisions

Quand je me regarde, je me dégoûte. Je me sens éteinte.

Julie

L'animateur et Julie s'échangent leurs coordonnées à la fin de la journée. "Je lui ai dit que j'allais lui faire une maquette et lui faire écouter, et on s'est échangé nos contacts." Le temps passe, et Julie et Cauet s'envoient quelques messages. La jeune femme précise "qu'il n'y avait rien de curieux, rien de malsain."

"Je me retrouve face à ça à 16 ans"

Neuf mois plus tard, l'animateur radio l'invite à venir à Genève. Elle accepte, et se rend en Suisse avec sa sœur et son beau-frère.  "J’ai emmené ma maquette radio. Je passe la journée à écouter ce que je fais. On se rejoint à l’hôtel. On est en bas avec lui, ma sœur et mon beau-frère. Il propose à ma famille d’aller au casino pendant que moi je monte avec lui pour que je lui fasse écouter ma maquette radio."

À LIRE AUSSI : Enquête préliminaire pour viols ouverte contre Cauet : 4 choses à savoir sur cette affaire

Julie monte dans la chambre, et c'est à ce moment-là que la situation lui échappe. "Il me dit de m’asseoir et de lui faire écouter. Il se met à côté de moi et baisse son pantalon de quelques centimètres. Il me demande de lui faire une fellation. Il me dit que c’est comme ça qu’on réussit : "montre-moi ce que tu sais faire, c’est comme ça dans le monde de la radio."

Ma sœur sent qu’il s’est passé un truc. Mais je me suis enfermée, je me suis détruite. J’ai voulu me persuader que tout ça n’avait jamais eu lieu.

Julie

Julie est tétanisée. "Il y a une sorte d’emprise, un mélange d’âge et de passion. Je ne saurais pas l’expliquer, je me retrouve face à ça à 16 ans. J’ai eu peur et je l’ai fait. Je me suis sentie ne pas avoir le choix."

"Pour moi, c'était moi la coupable"

Malgré ce douloureux épisode pour la jeune femme, elle continue d'échanger avec l'animateur radio. "Il me fait très bien sentir qu’il y a un rapport de force. Il me disait “si tu dis quoi que ce soit, tu te brises.” Je me sens prise au piège. Pour moi, c’était moi la coupable."

Julie assure que cette emprise a duré jusqu’en 2022. "Un soir, on se rejoint devant le studio de NRJ et il me ramène. Je monte dans sa voiture et ça recommence. Il me contraint verbalement." La fois de trop pour Julie, qui décide de tout arrêter. "Je me disais : "tu te sens sale, tu te dégoûtes, tu as honte de toi, tu n’arrives pas à construire ta vie, tu as 25 ans et tout ça t’a bouffé.”

Il me dit clairement “si tu parles, tu es finie.” Il a détruit dix ans de ma vie. 

Julie

"Je veux faire entendre la vérité"

C'est avec la voix qui tremble que Julie achève son récit. Aujourd'hui, sa vie est bouleversée. "J’ai fait deux tentatives de suicide. J’ai commencé les antidépresseurs en mars 2023. Je suis aujourd'hui à la dose maximale. Je suis tout le temps à plat, je ne ressens rien. La seule chose qui m’anime à l’heure actuelle, c’est faire entendre la vérité. J’ai tout perdu."

La jeune femme confie être détruite, et n'arrive plus à construire une relation. "J’ai eu une relation amoureuse et c’était chaotique. Il avait une petite fille qui voulait rencontrer Cauet, c'était difficile. Pour me protéger, je me suis fermée. Dans mes relations amicales ou professionnelles, je montre une image de quelqu’un de fort et de souriant. J'ai peur qu’un jour dans leurs yeux, je voie ce dégoût. Et ça, ça me tue."

Je n'ai aucune raison de mentir, j'ai tout à perdre.

Julie

"Des photos de moi circulent sur les réseaux, au travail on sait que c’est moi et ça c’est le plus dur. J’ai absolument tout à perdre en faisant ça", ajoute-t-elle.

Si Julie a décidé de s'ouvrir sur ce qu'elle a vécu, c'est aussi pour montrer la voie. "Il faut absolument que les filles qui ont vécu ce qu’elles ont vécu se rendent à la police. Je ne leur demande pas de témoigner dans les médias. Aujourd’hui, elles n'ont pas à avoir honte, et pas à avoir peur. Il faut qu’elles parlent."

L'animateur Cauet nie en bloc et a porté plainte

De son côté, l'animateur Cauet se dit "profondément choqué" par ces "allégations totalement fausses, montées de toutes pièces et diffamatoires". Il a déposé plainte, la semaine dernière, pour harcèlement à la suite de l'ampleur qu'a pris l'affaire sur les réseaux sociaux.

Dans la journée de ce mercredi 22 novembre, le groupe NRJ a annoncé le retrait provisoire de Cauet de ses antennes. L'avocat de l'animateur a, quant à lui, envoyé un communiqué à de nombreux médias, menaçant de poursuivre "systématiquement les médias qui publieraient des propos diffamatoires à son encontre".