Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : les zones d’ombre dominent au 3e jour d’audience

Anne-Sophie Girollet
Anne-Sophie Girollet

Jacky Martin comparaît devant les assises de Saône-et-Loire. Il est soupçonné du meurtre d'Anne-Sophie Girollet, une étudiante de 21 ans dont le corps a été retrouvé dans la Saône, à Mâcon, en 2005. La famille se demande si elle connaîtra un jour la vérité.

Par B.L. avec Gabriel Talon


Jacky Martin, accusé de séquestration et de meurtre, est jugé par la cour d’assises de Saône-et-Loire.
Le procès, qui a débuté mardi 13 septembre 2016, devrait durer dix jours. Le prévenu clame son innocence.

Les audiences se déroulent dans un climat émaillé de nombreux incidents de séance.
Depuis l'ouverture du procès, les avocats de l'accusé ont une stratégie de défense très offensive. Ils remettent régulièrement en cause l'enquête qui a été faite par la justice. "Nous pensons que différentes pistes qui auraient été importantes n’ont pas été exploitées de manière suffisamment pugnace", déclare Philippe Screve, l’avocat de Jacky Martin.

Le tribunal de Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire
Le tribunal de Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire


Ce jeudi 15 septembre, plusieurs connaissances de la jeune fille ont témoigné à la barre, dont un ex-petit ami de la victime ainsi qu’un jeune homme qui était amoureux d'elle au moment des faits.

La voiture de la victime au centre des débats

Il a été aussi beaucoup question de la voiture d'Anne-Sophie Girollet et de la façon dont elle a atterri dans la Saône. 
On a entendu les déclarations d’un des pompiers qui a participé aux recherches pour retrouver le véhicule. Un expert automobile a été interrogé pour tenter de déterminer notamment si le corps de l’étudiante se trouvait dans le véhicule à ce moment-là.

La défense a demandé à la présidente de se rendre sur les lieux pour une nouvelle reconstitution. La magistrate a répondu aux avocats de Jacky Martin qu'ils devaient déposer une demande par écrit pour que le tribunal l'examine. 

Jusqu’à présent, l’audition des témoins n’a pas apporté d’éléments décisifs. De nombreuses zones d’ombres subsistent. La famille d'Anne-Sophie Girollet se demande si la lumière sera faite un jour sur la disparition de la jeune fille. Le climat tendu qui règne dans la salle accentue la détresse des proches.
"Pour mes clients, c’est extrêmement difficile d’assister à cette espèce de joute", dit Béatrice Saggio, avocate de la famille d'Anne-Sophie Girollet.

Le reportage de Rémi Chidaine, Gabriel Talon et Marc Perroud  

Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : les zones d’ombre dominent au troisième jour d’audience
Jacky Martin comparaît devant les assises de Saône-et-Loire. Il est soupçonné du meurtre d'Anne-Sophie Girollet, une étudiante de 21 ans dont le corps a été retrouvé dans la Saône, à Mâcon, en 2005. La famille se demande si elle connaîtra un jour la vérité. Intervenants : -Me Philippe Screve, avocat de Jacky Martin -Me Béatrice Saggio, avocate de la famille d'Anne-Sophie Girollet -Thibaut Girollet, frère d'Anne-Sophie  - Rémi Chidaine, Gabriel Talon et Marc Perroud

Intervenants :
  • Me Philippe Screve, avocat de Jacky Martin
  • Me Béatrice Saggio, avocate de la famille d'Anne-Sophie Girollet
  • Thibaut Girollet, frère d'Anne-Sophie

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus