Miss Handi France 2022, Pauline Pariost, est de Bourgogne : "je veux faire changer le regard sur le handicap"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Jacobo

La Saône-et-Loirienne Pauline Pariost a réalisé l'un de ses rêves : être sacrée Miss Handi France, pour être l'une des ambassadrices des personnes en situation de handicap.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Nous l'avions rencontrée quelques jours avant l'élection, dans les studios de France 3 Bourgogne. Pauline Pariost nous racontait ses espoirs et ses objectifs ("montrer que l'on peut être miss malgré le handicap"), elle qui n'était alors "que" la représentante de la Bourgogne-Franche-Comté. Trois défilés et un concours plus tard, la Bourguignonne porte désormais l'écharpe et le diadème de Miss Handi France. L'élection a eu lieu ce samedi 19 mars 2022, à Narbonne.

Cette couronne de Miss Handi France 2022, c'est une fierté pour celle qui est originaire du Tournugeois, d'Ozenay précisément, et qui vit à Dijon. "Je ne réalise toujours pas !", nous écrit-elle. Ce concours m'a permis de me libérer, de prendre de l'assurance et de la confiance en moi". Pauline Pariost est atteinte d'une maladie génétique rare, l'ataxie de Friedrich, qui se manifeste par des troubles de l'équilibre et de la coordination des mouvements, et qui la cloue sur un fauteuil roulant.

Ambassadrice des personnes en situation de handicap

Le concours de Miss Handi France est né en 2013, avec "la volonté d'aider dans le cheminement vers l'acceptation de soi : être handi ne doit pas être synonyme de rejet, dénigrement ou culpabilisation", affirment les organisateurs sur leur page Facebook.

En tant que Miss Handi France, "une nouvelle étape", Pauline Pariost aimerait à présent "se rendre sur le plateau du Téléthon, pour faire changer le regard sur le handicap et montrer aux autres filles que c'est possible".

Je ne peux même pas sortir de chez moi car les portes sont trop lourdes. C'est inacceptable

Pauline Pariost

Miss Handi France 2022

La Dijonnaise souhaiterait également s'investir dans l'accessibilité des lieux publics et des logements. "Je vis aujourd’hui à Dijon dans un bâtiment récent construit en 2020 avec des logements « accessibles », seulement je ne peux même pas sortir seule de chez moi car les portes de mon immeuble sont trop lourdes. A notre époque, je trouve ça inacceptable".

Pour Pauline Pariost, cette élection est aussi l'occasion de faire passer des messages politiques, à moins d'un mois de la présidentielle. Elle nous disait ainsi que le futur président de la République devait revenir sur le principe de la "déconjugalisation" de l'AAH, l'allocation adulte handicapé, dont le montant diminue si les revenus du conjoint dépassent 1020 euros par mois.

La nouvelle Miss Handi France souhaiterait enfin trouver des partenaires pour l’accompagner, "que ce soit pour mes coiffures, le maquillage, mes tenues et accessoires vestimentaires. J’aimerais participer à des défilés, faire des shootings photos, mais par-dessus tout j’adorerais promouvoir une collection de robes de mariées destinées aux femmes en fauteuil roulant". Si vous pouvez l'aider, n'hésitez pas à contacter Pauline via sa page Facebook.