Au salon de l'agriculture, l'acteur Kad Merad fait sa tournée en Saône-et-Loire

L'acteur de 59 ans a rendu visite à la Saône-et-Loire, ce mardi 27 février, au salon de l'agriculture de Paris. Et pour cause : il a récemment acheté une ferme à rénover dans le département.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il est resté plusieurs heures auprès des élus et des éleveurs de Saône-et-Loire. L'acteur Kad Merad a rendu visite au stand du département, ainsi qu'aux moutons charollais et aux vaches charolaises, ce mardi 27 février au 60e salon de l'agriculture de Paris. 

"C'est quelqu'un qui aime l'agriculture"

Pourquoi la Saône-et-Loire ? Parce qu'il s'y est installé, depuis un peu moins de deux ans. Il a racheté une ferme qu'il est en train de rénover à Mary, près de Montceau-les-Mines. Un terrain d'une petite quarantaine d'hectares que Kad Merad compte réellement exploiter. "Ce n'est pas un projet parisien, c'est un projet agricole. C'est quelqu'un qui aime l'agriculture", assure Frédéric Morin, éleveur de charolaises et représentant du Label Rouge. L'éleveur se dit "fier d'accueillir un monsieur comme lui en Saône-et-Loire". Un intérêt que confirment plusieurs élus et éleveurs de Saône-et-Loire auprès de France 3.

Anecdote supplémentaire : Kad Merad s'est marié à Mary, et la cérémonie a été célébrée par le maire Roger Burtin... qui n'est autre que le père du chef Cédric Burtin, à la tête du très prestigieux restaurant deux étoiles L'Amaryllis près de Chalon-sur-Saône. 

Après avoir dégusté les produits locaux sur le stand du département (ris d'agneau, crème de chou-fleur, gougères pleurotes-escargots et burger au jarret de bœuf arrosé de Viré-Clessé et de Montagny), Kad Merad a notamment rendu visite à Pascal Chaponneau, éleveur de moutons charollais, et à Julien Demongeot, éleveur de bovins charolais. 

Kad Merad ne s'est pas exprimé face à la presse, préférant rester discret. Ce mardi 27 février, le stand du département de Saône-et-Loire a également reçu la visite d'autres personnalités : le restaurateur Georges Blanc, l'humoriste Laurent Gerra... et le directeur du Tour de France Christian Prudhomme.

Car rappelons-le : la Grande boucle passe en Bourgogne, en Saône-et-Loire et en Côte-d'Or, début juillet ! Christian Prudhomme en a profité pour rendre hommage à Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour de France et natif de Saint-Julien-de-Civry.