Montceau-les-Mines : un nouveau rassemblement pour défendre le service de chirurgie de l’hôpital

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi 21 avril 2018 contre la fermeture annoncée du service de chirurgie du centre hospitalier de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. / © Damien Boutillet
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi 21 avril 2018 contre la fermeture annoncée du service de chirurgie du centre hospitalier de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. / © Damien Boutillet

Près de 500 manifestants ont défilé dans les rues de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, samedi 21 avril 2018. Ils protestent contre la fermeture annoncée du service de chirurgie du centre hospitalier.

Par B.L.

Le CODEF (Collectif de Défense des Usagers des Hôpitaux) ne baisse pas les bras

Cela fait des mois qu’il se bat contre la décision de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de fermer le service de chirurgie du centre hospitalier de Montceau-les-Mines. L’établissement affiche une dette de plusieurs millions d'euros, malgré les aides de l'Etat, indique l'ARS. L’activité de chirurgie "en baisse depuis plusieurs mois" devrait être transférée à l'hôpital de Chalon-sur-Saône à partir du mois de mai. 


Montceau-les-Mines : un nouveau rassemblement pour défendre le service de chirurgie de l’hôpital
La fermeture du service de chirurgie de l'hôpital de Montceau-les-Mines dans 10 jours a du mal à passer. Environ 400 personnes se sont réunies pour une dernière manifestation samedi 21 avril.  - Le reportage de Damien Boutillet, Anthony Borlot et Laurence Crotet-Beudet avec : -Hélène Fierro, membre de l'intersyndicale -Jean-Claude Lagrange, maire de Sanvignes (SE) -Jean-Pierre Meneghel, membre du Collectif de Défense des Usagers des Hôpitaux -Syl


6 000 actes par an en moyenne


Le service de chirurgie de Montceau "assume en moyenne 6 000 actes par an et 24 000 passages aux urgences", rappelle le CODEF. "Le Centre Hospitalier de Montceau-les-Mines, dans un rayon d'accès de trente minutes, concerne une population de 105 000 habitants répartis dans 62 communes", ajoute le collectif.

Le Collectif de Défense des Usagers des Hôpitaux est à l’origine de deux pétitions signées par des milliers de personnes et de l’opération 4 000 cartes postales envoyées à la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Plusieurs rassemblements ont déjà été organisés : ainsi, le 24 mars dernier, un millier de personnes avaient défilé dans les rues de Montceau-les-Mines.


Le Projet Régional de Santé est contesté



Le Projet Régional de Santé 2018-2022, qui définit les grandes orientations pour les années à venir, est actuellement en discussion.
Ce plan est loin de faire l'unanimité. Le PRS a été rejeté à l'unanimité par les conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté.

Perrine Goulet, députée LREM de la 1re circonscription de la Nièvre, et d'autres parlementaires de la région  ont décidé d'adresser un courrier à l’Agence Régionale de Santé "pour demander à son directeur Pierre Pribile de ne pas valider le PRS pour le moment. On se laisse un peu de temps pour décrypter ce qu’il y a dedans".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus