• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi les cigognes sont-elles de plus en plus nombreuses en Bourgogne ?

Un couple de cigognes baptisées Jean-Paul et Marie-Jeanne s'est installé à l’année à Damerey, près de Chalon-sur-Saône.
Un couple de cigognes baptisées Jean-Paul et Marie-Jeanne s'est installé à l’année à Damerey, près de Chalon-sur-Saône.

Même si le printemps n’est pas encore là, les cigognes sont de plus en plus nombreuses à traverser le ciel de Bourgogne. Certaines ont même déjà regagné leur nid. Notre région compte environ 180 couples nicheurs.

Par B.L. avec Arnaud Lefèvre


Les cigognes apprécient les milieux humides.
Elles s’installent souvent près d’un cours d’eau, d’une mare, d’un étang, d’un lac.
Le département de Saône-et-Loire accueille à lui seul 100 couples de cigognes, dont 27 nichent dans le val de Saône et les autres dans le val de Loire.

Les cigognes sont très fidèles

Ces oiseaux, qui sont très fidèles, reviennent d'une année sur l'autre, sur leur site de nidification.
Certains couples se sont même sédentarisés. C’est le cas de Jean-Paul et Marie-Jeanne qui, depuis trois ans, sont installés à l’année à Damerey, près de Chalon-sur-Saône.
"Si on ne les avait plus, on serait complètement perdus. Donc on est bien contents. L’observation de ces jolis animaux est assez passionnante", explique Bertrand Chavanis. Cet habitant de Damerey se réjouit car d’ici un mois et demi, "on va avoir des nouveau-nés".

Des plate-formes artificielles pour abriter les cigognes

Il n’y a pas si longtemps, dans les années 1970, la cigogne blanche était au bord de l'extinction.
Les  causes de leur mortalité étaient multiples : sécheresse, électrocution sur les lignes aériennes, chasse en Afrique…

Grâce à l'installation de plate-formes artificielles, on en compte actuellement plus de 1 900, dans le Haut-Rhin, en Charente-Maritime et en Bourgogne...

  • Reportage : Michel Gillot et Christophe Gaillard
  • Montage : Chantal Gavignet
  • Intervenants :
    -Alexis Révillon, AOMSL (association ornithologique et mammologique de Saône-et-Loire)
    -Bertrand Chavanis, habitant de Damerey
     

Comment observer les oiseaux en Bourgogne ?

Les cigognes ne sont pas les seules à être surveillées de près.

La Ligue de protection des oiseaux répertorie sur internet la présence de nombreuse espèces. 
C'est le cas en Côte d'Or ainsi que dans la Nièvre, Ainsi, dans la Nièvre mercredi 4 mars 2015, 150 grues cendrées ont été aperçues à la Marche et 100 vanneaux huppés à Chaulgnes.

A noter qu’un site est consacré au comptage des oiseaux des jardins.
Ainsi à Santenay en Côte-d'Or, un pinson du nord et un tarin des aulnes ont été aperçus.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus