Cet article date de plus de 5 ans

Religion : pourquoi le pape François a-t-il reçu frère Alois de la communauté de Taizé ?

Frère Alois, prieur de la communauté de Taizé, en Saône-et-Loire, a été reçu en audience privée par le pape François jeudi matin 3 mars 2016.
Frère Alois, prieur de la communauté de Taizé, en Saône-et-Loire.
Frère Alois, prieur de la communauté de Taizé, en Saône-et-Loire. © GIUSEPPE CACACE / AFP

Le prieur de la communauté œcuménique de Taizé est en déplacement à Rome pour quelques jours.
Par le passé, il a déjà été reçu à plusieurs reprises par le pape. A l’occasion de cette nouvelle audience, le prieur a évoqué notamment l’accueil des jeunes à Taizé et les rencontres internationales organisées par la communauté.

La communauté de Taizé a été fondée pendant la Seconde Guerre mondiale par frère Roger. Aujourd’hui, une centaine de frères, catholiques et de diverses origines protestantes, issus de près de trente nations vivent ensemble à Taizé.
Ce lieu accueille de nombreux jeunes de tous les continents, qui participent à des semaines de rencontres organisées au cœur de la Bourgogne. Ce sera le cas notamment pour les prochaines célébrations pascales. En 2016, eviron 8 000 jeunes passeront quelques jours sur la colline, avant ou après Pâques.

C’est ainsi que frère Alois (Alois Loeser), qui est d’origine allemande, a lui même découvert la communauté de Taizé dans les années 1970.
Il en est devenu le prieur en 2005, suite à la mort de frère Roger, tué à l’âge de 90 ans par une personne déséquilibrée pendant la prière un soir du mois d’août.



"Face aux migrations, dépassons la peur !"

Dans le cadre de l’année jubilaire de la miséricorde, les frères de Taizé animent tout au long du Carême deux prières quotidiennes dans l’église San Giovanni dei Fiorentini, située près de la basilique Saint-Pierre.
Mardi 1er mars, frère Alois a donné une conférence à l’université grégorienne de Rome, elle avait pour thème "le chemin de communion suivi à Taizé".

Par ailleurs, une tribune de frère Alois est publiée ces jours dans différents journaux européens sur la question de l’accueil des réfugiés et des migrants, avec comme titre : "Face aux migrations, dépassons la peur !".
Pour la France, cet article sera publié lundi 7 mars dans les colonnes du quotidien La Croix. 
Des réfugiés soudanais ont trouvé refuge à Taizé. Ils ont accepté la proposition du ministère de l'Intérieur de quitter la jungle de Calais où des milliers de personnes s'entassent  dans des conditions de vie précaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société