Saône-et-Loire : le département bascule à droite

A l’issue du 2nd tour des élections départementales, la droite détient 16 cantons contre 13 pour la gauche qui perd ainsi la majorité qu’elle détenait depuis 2004

Par Muriel Bessard



L’assemblée départementale de Saône-et-Loire compte désormais 32 conseillers de droite et 26 conseillers de gauche. Le Front National présent dans 13 cantons au 2nd tour n’a réussi à l’emporter dans aucun territoire. L’élection jeudi prochain verra donc l’élection d’un président de droite. André Accary s’est porté candidat.

Symbole de cette défaite de la gauche, Louhans, le canton tenu par le président sortant Rémi Chaintron est passé à gauche. C’est le binôme Mathilde Chalumeau (UMP) et Anthony Vadot (DVD) qui l’a emporté largement avec plus des 2/3 des voix.

3 cantons ont fait la victoire de la droite. 3 cantons que la gauche auraient pu garder et qui lui auraient apporter la majorité au département :
  • Ouroux-sur-Saône où le tandem de gauche a été battu -contre toute attente- par le binôme de la droite départementale dans une triangulaire classique avec le FN.
  • Autun 1 : le conseiller sortant Jean-Baptiste Pierre (DVG) et sa colistière ont pâti d'une division qui a vu la présence de plusieurs listes de gauche, un cas classique en Saône-et-Loire
  • Montceau : la victoire de la droite n'est pas une surprise au 2nd tour mais ce territoire a été longtemps marqué à gauche. La défaite de Didier Mathus (PS) aux dernières municipales avait montré que les temps étaient en train de changer.

La droite avait joué sur le rejet de la politique gouvernementale d’une grande partie de la population française. Elle a également bénéficié d’une multiplication des candidatures à gauche et de la montée du Front National qui a réussi à se maintenir dans de nombreux cantons ou dont les électeurs se sont largement reportés sur les candidats de droite.

La gauche avait mis son bilan en avant : le désendettement du département, le fin de la hausse de la fiscalité, des initiatives pour rendre le département plus innovant. Insuffisant dans le contexte actuel de crise économique. Elle estime avoir été victime d'un vote sanction contre ceux qui représente le pouvoir national. 

Le reportage lors du 2nd tour de Christophe Tarrisse, Romain Liboz et Philippe Sabatier avec : 

  • Nathalie Leblanc, candidate PS battue 
  • Rémi Chaintron, président du conseil général PS battu
  • Christophe Sirugue, député PS
2nd tour : la gauche en saône-et-Loire

 

Les cantons tenus par la droite

  • Autun 1 : Catherine Amiot (DVD) et Frédéric Brochot (UMP) ont battu le binôme représenté par le conseiller général sortant Jean-Baptiste Pierre (DVG) qui se présentait avec Monique Gatier (DVG). Ils ont bénéficié d’une division à gauche qui avait vu la présence d’un tandem socialiste (éliminé au 1er tour) face à des candidats soutenus par le maire d’Autun Rémy Rebeyrotte (LRC-Cap 21). 
  • Chalon 2 : Amelle Chouit (DVD) et Jean-Vianney Guigue (UMP) se sont qualifiés face à Ahmed Bouchaïr (PS) et Dominique Copreaux (PS). Cette victoire est sans doute la suite des élections municipales qui avaient vu la victoire de l’UMP Gilles Platret à la tête de Chalon-sur-Saône.
  • Chalon 3 : Vincent Bergeret (UMP) et Isabelle Dechaume (UDI) s’imposent face à la sortante Nathalie Leblanc (PS) et Pascal Legoux (PS). Là encore, sans doute la dynamique de l’élection municipale l’an dernier joue-t-elle : Isabelle Dechaume est 1ère adjointe au maire de Chalon.
  • La Chapelle-de-Guinchay : le canton en partie à gauche depuis longtemps avait été victime d’une division à droite qui ne lui a finalement pas porté préjudice : c’est Jean-François Cognard (UMP) et Dominique Piard (UDI) qui l’emportent face à Carole Alamercery et Serge Papion du Front National.
  • Charolles : le canton a été ravi par Pierre Berthier (UMP) et Josiane Corneloup (DVD) dès le 1er tour face à un tandem de gauche et un autre frontiste.
  • Chauffailles : facile réélection dès le 1er tour de Marie-Christine Brignon (DVD) qui se présentait avec Anaud Durix.
  • Digoin : Fabien Genet (DVD) et conseillère Edith Perraudin (DVD) emportent l’élection face à deux anciens élus socialistes du département : Philomène Baccot et Jean-Paul Drapier. Sans doute peut-on parler là-aussi de la dynamique municipale ici où Fabien Genet avait ravi la ville de Digoin face à  Philomène Baccot.
  • Givry : conseillère sortante, Dominique Lanoiselet (DVD) l’emporte avec Sébastien Martin (UMP) face à un binôme du Front National : Jean-Michel Gallioz et Céline Ropiteau
  • Louhans : Mathilde Chalumeau (UMP) et Anthony Vadot (DVD) gagne le canton à gauche depuis longtemps face à Rémi Chaintron (PS) et Sabine Scheffer (PS)
  • Mâcon 1 : les élus sont Florence Battard (UDI) et Jacques Tourny (UMP). Ils affrontaient un binôme socialiste représenté par la conseillère sortante Joëlle Marzio et Stéphane Siguet. Les voix du Front national ont semble-t-il largement profité au binôme vainqueur
  • Mâcon 2 : sur ce territoire marqué à droite, comme le précédent, c’est Claude Cannet (UMP) et Hervé Reybaud (UDI) qui gagnent l’élection face au tandem socialiste Rodolphe Martine et Catherine N’Diaye. Là encore le rôle des électeurs du FN semble avoir été déterminant.
  • Montceau : après avoir perdu la ville, la gauche perd le canton. C’est le binôme Eric Dubreuil (DVD) et Marie-Thérèse Frisot (DVD) qui arrive en tête devant Marie-Lise Grazia (DVG) et Laurent Selvez (PS)
  • Ouroux-sur-Saône : c’est une des surprises du 2nd tour, Jean-Michel Desmard (DVD) et Elisabeth Roblot (UMP) l’emporte de justesse face à Brigitte Béal (PS) et le conseiller sortant Alain Doulé (PS). Christine Leveneu et Alain Taulin du FN s’étaient également maintenus.
  • Paray-le-Monial : facile victoire pour le leader de l’UMP en saône-et-Loire, André Accary avec Carole Chenuet face à un binôme de gauche Stéphanie Gateau (PS) et Louis Poncet (DVG). Louis Accary a brigué la présidence du département.
  • Pierre-de-Bresse : le tandem UMP Aline Gruet et Bertrand Ruffiange gagnent une triangulaire difficile où se présentaient Jocelyne Euvrard (DVG) et Denis Lamard (PS) et un binôme frontiste Sébastien Alloin et Cécile Guilhot. Des mentions de fraudes électorales ont été faites sur ce canton.
  • Tournus : dans ce canton divisé à gauche, ce sont Jean-Claude Becousse (DVD) et Colette Beltjens (UDI) qui sont arrivés en tête devant Dominique Marchal (FN) et Danielle Perret (FN)

Les cantons qui sont tenus par des élus de gauche

  • Autun 2 : le conseiller sortant Christian Gillot (PS) conserve son siège. Il l’emporte avec Marie-Claude Barnay (PS) face au binôme de droite Bertrand Joly et Véronique Pacaut.
  • Blanzy : le conseiller sortant Jean-Yves Vernochet (PS) est réélu avec sa colistière Edith Calderon (PS). Ils faisaient face à deux binômes : un de droite Josiane Genevois (DVD) et Jean Girardon, conseiller sortant UDI et aux frontistes Christian Launay et Francine Malaty.
  • Chagny : Claudette Brunet-Léchenault (PRG) retrouve son siège. Elle st réélue avec Jean-Christophe Descieux face à 2 tandems : Cécile Darphin (UDI) et Sébastien Laurent (UMP) et les frontistes Philippe Soulier et Nathalie Szych.
  • Chalon 1 : Françoise Verjus-Pelletier est réélue. Avec son colistier Raymond Gonthier, elle affrontait un binôme frontiste Gérard Chassan et Blanche Sillat
  • Cluny : Jean-Luc Fonteray, conseiller PS sortant, a été réélu dès le 1er tour avec sa colistière Elisabeth Lemonon
  • Creusot 1 : Laurence Borsoi (DVG) et Bernard Durand (PS) bénéficient d’un report des voix des autres listes de gauche et de quelques voix FN face à Marie-France Ferry (DVD) et Gilles Signol (DVD)
  • Creusot 2 : facile victoire de la conseillère sortante Evelyne Couillerot (PS) et Jean-Marc Hippolyte (DVG) face à un binôme du FN : Quentin Bijard et Charlène Meyer-Miola.
  • Cuiseaux : c’est une surprise, Frédéric Cannard (PS) est réélu avec Sylvie Chambriat (DVG) dans une triangulaire serrée avec Thierry Colin, conseiller sortant DVD et Françoise Jaillet et un binôme frontiste Anthony Dorier et Viviane Trésorier
  • Gergy : Jean-Paul Diconne (Ps) conserve son siège. Il est réélu avec Violaine Grillet (DVG) dans une triangulaire opposant un binôme frontiste Valérie Guillarme et Guy Moriau et un de droite Annick Ragondet (DVD) et Benoit régnault (DVD)
  • Gueugnon : Dominique Lotte (DVG) est réélu avec Chantal Gien (PS) face au binôme de droite Pascale Brionne et Jean-Paul Raulo (DVD)
  • Hurigny : Catherine Fargeot (DVG) et le sortant André Peulet (PS) proitent du report des voix de gauche et s’imposent face au conseiller sortant Gérard Colon (UMP) et Marie-Thérèse Drevet (DVD) et un binôme frontiste Alain Cognard et Audrey Richard
  • Saint-Rémy : Christine Louvel (DVG) et le sortant Fernand Renault (PS) gagnent dans une triangulaire face à Fancis Debras et Karine Plissonnier (DVD) et aux frontistes Fabien Lepetit et Jaqueline Munch
  • Saint-Vallier : le canton opposait deux binômes de gauche. C’est les cnadidats du Front de Guache qui se sont imposés Eda Berger et Alain Philibert (sortant) face aux DVG Hélène Gaufichon et Jean-Claude Lagrange.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus